Médoc-Atlantique : escapade en famille à 1h30 de Bordeaux

Le week-end dernier, nous avons découvert en famille le Médoc-Atlantique, une région aux paysages variés à seulement 1h30 au nord de Bordeaux. L’occasion de prendre un peu de distance avec la « grande » ville avec l’océan comme compagnon de voyage.

Notre première étape : Soulac-sur-Mer. Une ville côtière et une station balnéaire située à quelques kilomètres à peine de l’estuaire de la Gironde. Elle est connue pour ses 500 villas Belle Époque. A la fin du XXe s., on trouvait de l’argile bleue à foison à Soulac. L’argile qui donne aux villas cette tonalité ocre vif. On flâne le nez en l’air dans les rues du Village Ancien à la recherche de pépites. Je vous livre un petit aperçu du centre-ville et une image de la Basilique Notre-Dame de la Fin des Terres, classée au Patrimoine de l’Unesco.

Après un bref passage à la pharmacie (petite anecdote : on y a croisé Jean Dujardin avec ses enfants !), direction la plage de l’Amélie à 10 minutes au sud. Les petits commerces et les campings commencent à préparer la saison. Nous posons nos bagages pour deux nuits Au Jardin des Libellules, chez Sophie et Sylvain. Une jolie chambre d’hôtes, au calme, entre pins et océan. Je vous la recommande si vous cherchez un petit nid douillet à l’écart de la foule, et que la qualité du petit déjeuner est pour vous un critère important (77 € à 93 € la nuit). Accueil vraiment top, merci Sophie !

villas soulacaises

basilique soulac sur mer

soulac village ancien

soulac chambre d'hôtes

Au Jardin des Libellules

En fin d’après-midi, nous reprenons la voiture pour découvrir le port aux huîtres du Verdon-sur-Mer et rencontrer Sébastien Rideau, un artiste plasticien originaire de Soulac. Sébastien a installé son atelier Le Ras d’Eau dans une cabane ostréicole tout en bois qu’il a joliment décorée. Ici, il sculpte des créatures marines – surtout des méduses ! – à partir de résine polyester. Ses méduses sculptées et éclairées semblent flotter dans les abysses. C’est magnifique. A Paris, les œuvres de Sébastien sont en vente chez Deyrolle ; à Bordeaux, à la boutique Fabrice Normand.

sebastien rideau le verdon

sebastien rideau le verdon

le verdon port huîtres

Port aux Huîtres, Le Verdon-sur-Mer

la fleur au fusil restaurant médoc

Restaurant La Fleur au fusil, Saint-Vivien-de-Médoc

Il a fêté ses 150 ans en 2012. Il y a 4 ans, je l’ai observé de loin, en bateau, à l’occasion d’un séjour à Royan. Le Phare de Cordouan trône sur un îlot en pleine mer et se visite lorsque la marée le permet. C’est le dernier phare des côtes de France encore habité par des gardiens, et ses dimensions donnent le tournis : 67,50 m de haut et 301 marches ! Les gardiens vivent à l’année dans la couronne du phare où cuisine et chambres ont été aménagées.

Depuis Royan ou Le Verdon-sur-Mer, des navettes se rendent au phare d’avril à juillet. Nous avons embarqué à 8h30 à bord de l’une des vedettes de la compagnie La Bohême. La traversée dure environ 40 minutes et on accède au plateau rocheux de Cordouan en empruntant une annexe amphibie. Une fois débarqués, il restera quelques centaines de mètres à parcourir sur le sable et les petits rochers glissants. Autour du phare, sur l’estran rocheux, 70 espèces d’algues et plus de 230 espèces animales comme l’anémone verte ou l’étoile de mer.

Je n’ai pas gravi les 301 marches du phare ; je suis restée avec mon fils au 3 étage, dans la salle des Girondins. La visite guidée des différents étages du phare, intéressante, se fait en compagnie de l’un de ses gardiens et dure 1h environ. La dernière image a été capturée par mon mari qui est, lui, monté jusqu’au sommet du phare. Le panorama est exceptionnel, vous ne trouvez pas ? Sur la droite, en haut, vous pourrez distinguer les annexes qui attendent la fin de la visite pour nous ramener au Verdon. Pour soutenir l’inscription du Phare de Cordouan sur la liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO, rendez-vous ici.

phare cordouan

cordouan unesco

phare cordouan visite

cordouan plateau rocheux

La suite de notre road trip à Médoc-Atlantique nous a menés plus au sud sur les rives du lac d’Hourtin-Carcans. Il y a deux ans, je vous parlais ici de cet immense lac naturel que j’ai l’habitude de fréquenter plus au sud, du côté de Bombannes, un endroit que j’aime beaucoup pour son cadre naturel et la température de son eau (24°C l’été). Cette fois, le road trip nous a conduits à Piqueyrot, un petit village très mignon au nord du lac. Nous sommes passés par ici juste avant le début de la saison, une période idéale pour profiter du lac. A la pointe du village, plusieurs petites plages de sable et des activités nautiques sont proposées par l’agence Plein’R Loc : canoë, pédal’eau, SUP, planche à voile, etc.

hourtin lac piqueyrot

piqueyrot lac hourtin

Mes bonnes adresses

. Chambre d’hôtes Au jardin des libellules, proche plage de l’Amélie à Soulac-sur-Mer. Une adresse où il fait bon se reposer en famille. Sophie, la propriétaire, est d’une grande gentillesse, toujours souriante et prête à partager ses bonnes adresses. Petits déjeuners extra.

. Restaurant La Fleur au fusil (8 cours Georges Mandel, à Saint-Vivien de Médoc). Un très bon restaurant mené d’une main de maître par un jeune duo qui sublime les produits du terroir (huîtres, poisson frais, œufs de la ferme…). Marion, sa jeune propriétaire, est chef pâtissière. Son dada ? Revisiter les grands classiques comme le Saint-Honoré. La carte est courte et change très régulièrement. Une belle découverte !

. Restaurant Le Nautique à Piqueyrot (ouvert d’avril à octobre). Un petit restaurant tout en bois avec vue sur le lac d’Hourtin. Spécialités terre/mer, frites à l’ail maison et glaces artisanales.

. Livres et Cornets à Soulac-sur-Mer (18 rue de la Plage) : un salon de thé très mignon.

Bon plan

Vous habitez Bordeaux ou ses environs et vous avez l’habitude de prendre l’avion à l’aéroport de Mérignac ? Parkos vous permet de trouver une place de parking aéroport Bordeaux parking à l’aéroport de Bordeaux au meilleur prix en comparant les offres de plusieurs sites spécialisés.

Les commentaires

  1. Anne dit :

    Soulac, c’est une sorte de petit secret bien gardé! Les amis qui y retournent chaque année n’en parlent jamais!

  2. Cédric dit :

    La météo n’était pas de la partie mais tu nous donnes indéniablement envie de visiter les lieux. Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.