Safari au Sri Lanka : Minneriya et Uda Walawe

Comme promis, la série d’articles sur le Sri Lanka continue par ici ! J’ai encore beaucoup d’épisodes à vous raconter. C’est surtout le temps et l’énergie qui me manquent en ce moment. Parlons peu, mais parlons bien : lors de mon voyage au Sri Lanka au mois d’août, j’ai réalisé deux safaris, un premier dans le nord du pays, l’autre dans le sud. Ce fut une grande première. A l’origine, je ne souhaitais pas en faire deux. Je vais vous raconter pourquoi j’ai choisi de réserver un second safari, et essayer de partager ici un maximum de conseils pour vous aider à observer un maximum d’animaux sauvages lors de votre prochain safari dans ce pays. Nous, notre rêve, c’était d’admirer des éléphants d’Asie dans leur habitat naturel, ce qui est difficile en dehors des frontières d’un parc. Promesse tenue au Sri Lanka. Et si, en plus des éléphants, vous aimez observer les oiseaux, ces deux safaris ne vous laisseront pas sur votre faim.

Parc National de Minneriya

J’ai fait ce premier safari avant de visiter le nord du Triangle culturel. Pourquoi ce parc national et pas un autre ? Tout d’abord parce qu’à cette période de l’année (août), les éléphants profitent des berges généreuses du vaste réservoir d’eau de Minneriya pour manger et s’abreuver à la fraîche. Notre guide de voyage recommande de s’y rendre à l’aube ou en fin d’après-midi pour observer le rassemblement « de centaines d’éléphants ». Pas le choix, si nous voulons tenir notre programme, nous devrons nous y rendre le matin. Avant de nous visiter le site de Polonnaruwa, nous décidons de réserver un safari en jeep (à la dernière minute) en passant par notre chauffeur. Vous pouvez aussi vous adresser à votre hôtel ou guesthouse, c’est même recommandé. En tant que clients, on obtient en général de bons prix.

Le réveil à 5h pique ! Notre guide-chauffeur et sa jeep nous attendent sur le parking du parc vers 6h30. Mauvaise surprise : nous montons à bord d’une jeep prévue pour 6 personnes, et nous ne serons que 2 ! Bonjour la pollution. On espère ne pas croiser trop de jeeps une fois sur place… Il faut compter une bonne demi-heure sur une piste avant d’arriver sur le site d’observation. Pas l’ombre d’un léopard sur notre chemin. Uniquement des paons sauvages, une mangoustes et quelques rapaces. Minneriya National Park est un vaste parc national… Vers 7h-8h du matin, nous ne verrons pas une centaine d’éléphants, mais une bonne vingtaine au total. Notre jeep coupe son moteur à une dizaine de mètres des éléphants. Devant nous, trois ou quatre autres jeeps et des touristes silencieux, ouf ! Sous nos yeux émerveillés, une bonne douzaine d’adultes en plein repas et quelques éléphanteaux occupés à se chamailler. Les lieux sont paisibles. Ce safari a duré un peu moins de 3h.

sri lanka jeep safari

safari minneriya sri lanka

 

elephant safari sri lanka

elephants safari sri lanka

elephant safari sri lanka

elephants sri lanka

minneriya reservoir safari

sri lanka oiseaux

Parc national d’Uda Walawe

Parce que nous n’avions pas vu tant d’animaux sauvages que cela à Minneriya, nous nous sommes offert cette seconde occasion d’assister au spectacle de la nature. J’ai réservé ce safari à la dernière minute après une étape à Ella, et avant de rejoindre la ville de Galle, sur la côte sud du Sri Lanka. Ce n’était pas le meilleur calcul puisque nous avons dû nous lever encore plus tôt que la première fois (à 4h du matin !). Nous avons quitté Ella à l’aube avec notre chauffeur, histoire d’être à l’heure pour le safari. C’est le patron de notre guesthouse qui a fait la réservation du chauffeur et du safari pour nous.

Uda Walawe est l’un des parcs nationaux sri lankais les plus prisés pour les safaris, avec le parc de Yala. Il paraît que les paysages d’ici ressemblent à s’y méprendre à ceux des réserves africaines… 600 éléphants d’Asie vivraient sur le site. Ce qui nous a tout de suite plu ici, c’est la courte durée du trajet pour arriver sur le lieu d’observation. On avait qu’une hâte, voir des hardes d’éléphants ! C’est la saison sèche, la végétation est rase et les animaux manquent d’eau. Contrairement au précédent safari, peu de jeeps sont présentes ce matin-là (ça change!). Nous observons de nombreux buffles, mais nous aurons beaucoup de mal à observer des éléphants ce jour-là. Au bout de deux bonnes heures de vadrouille dans le parc, nous tombons sur un petit groupe de pachydermes. Je vous ai mis deux petites vidéos prises à la volée avec une femelle chargeant notre jeep, et un adorable éléphanteau un peu effrayé par notre présence. Les animaux sont à environ un mètre de nous. C’est fabuleux.

safari uda walawe sri lanka

safari jeep sri lanka

uda walawe elephant

uda walawe safari

elephant family sri lanka

elephant sri lanka

uda walawe elephants

bebe elephant sri lanka

Safari pratique

Meilleures périodes
  • Minneriya : de mai à septembre, la saison sèche.
  • Uda Walawe : de janvier à mars, c’est l’idéal. En août, nous avons eu du mal à observer des éléphants le matin. Il a fallu ruser et explorer le parc pendant trois bonnes heures.
Tarifs

Compter entre 3000 et 3500 Rs par personne tout compris pour réaliser un safari au Sri Lanka (moins de 25 €). Ce tarif comprend l’entrée dans le parc national, les frais de service (chauffeur et jeep) et une toute petite taxe à régler pour le véhicule (250 Rs). Prévoir un pourboire pour le chauffeur-guide. A Uda Walawe, nous avons eu la chance d’être escortés par un chauffeur très sympa et naturaliste. Il nous a permis d’observer des animaux sauvages que nous n’aurions sans doute pas vus autrement (crocodiles, aigles, chacals, etc.).

Précautions

Si vous pouvez, pensez à préciser que vous souhaitez partager une jeep, histoire de ne pas monter à deux dans un véhicule prévu pour 6 ! Vous pourrez ainsi réduire le prix par personne tout en faisant un beau geste en faveur de l’environnement. D’une pierre, deux coups.

Où dormir

Pour visiter le premier parc, Sigiriya et ses environs est un bon point de chute mais notez toutefois que vous serez à 45 min de Minneriya. Je vous ai parlé de mon hôtel à Sigiriya ici. Ce parc étant très touristique, vous n’aurez pas de mal à trouver des hôtels et guesthouses dans un rayon de 10 km, à Giritale ou Habarana.

Pour Uda Walawe, ne faites pas comme moi, prenez une chambre d’hôtes à proximité immédiate du parc ! Pour trouver votre bonheur, il ne faut pas hésiter à parcourir les avis sur Tripadvisor. En général, je ne sais pas vous, mais je suis rarement déçue.

Les commentaires

  1. Amélie dit :

    Quelles magnifiques et majestueuses bêtes <3
    Hier encore (ou avant-hier) ils parlaient au JT de TF1 la chute ÉNORME du nombre d'éléphant à cause du trafic d'ivoire que certains pays d'Afrique voudraient d'ailleurs légaliser (ils étaient quelque chose comme 1M il y a 30 ans aujourd'hui tout juste en reste t-il un peu plus de 100.000 .. une vraie tragédie). J'espère avoir la chance de pouvoir les voir de près un jour, dans leur environnement (je fuis les zoos), sans venir les déranger, ni les effrayer & vivre un moment magique !

    • Sabrina dit :

      Coucou Amélie, au Sri Lanka ce sont des éléphants d’Asie et moins de 5% d’entre eux ont des défenses. Ouf ! J’ai hâte pour toi que tu planifies un safari loin loin :). Sabrina

  2. Aurelie dit :

    Top tes photos! Ca me rappelle de bons souvenirs!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up