Sri Lanka : le nord du Triangle culturel, de Dambulla à Polonnaruwa

Ce premier article ouvre ma série Sri Lanka de la plus belle façon qui soit, c’est-à-dire avec douceur et sérénité. Lors de mon voyage d’une quinzaine de jours en sac à dos, j’ai eu la chance d’explorer une grande partie du pays, à commencer par la pointe nord-est du « Triangle culturel ». Le cœur historique du Sri Lanka, si vous préférez. Je vous emmènerai aussi bientôt à Kandy pour revivre avec vous l’Esala Perahera, le plus grand festival bouddhiste du pays. Avant de commencer mon récit, je tenais à vous dire que ce voyage a été un dépaysement total pour nous deux ! Le Sri Lanka est un petit pays offrant de beaux contrastes et des expériences multiples (plages, safaris, plantations de thé, montagnes et cascades…). Si vous hésitiez encore, la série d’articles à venir devrait vous décider à réserver des vols pour Colombo シ.

J’ai décidé de regrouper trois sites splendides en un seul article car ils sont proches les uns des autres et qu’ils sont incontournables : le Royal Rock Temple à Dambulla, le Lion Rock à Sigiriya et la cité ancienne de Polonnaruwa. Par manque de temps, je n’ai pas pu visiter les ruines de la cité d’Anuradhapura… Pour rendre le début de ce voyage plus confortable, nous avons opté pour une voiture avec chauffeur (je vous en parlerai en détails dans un prochain article). En fin d’article, je vous ai mis trois adresses de guesthouses intéressantes pour chacune des étapes. Après une nuit à Colombo et quelques heures passées à chercher nos tenues de mariage pour le grand événement qui viendra clôturer nos vacances, avec notre chauffeur sri-lankais, nous avons pris la route de Dambulla.

Golden Rock Temple – Temple d’Or de Dambulla

Ce lieu saint est un ensemble de temples troglodytiques bouddhistes qui se dressent à 160 m au-dessus de la ville de Dambulla. Si vous aimez l’art sacré, ne manquez pas cette visite ! Pour accéder aux grottes, on emprunte l’ancienne voie plantée de réverbères qui mène au sommet de la colline rocheuse. Avant même d’avoir visité les temples, on a une vue sublime sur les environs de Dambulla. Une fois déchaussés, on pénètre tour à tour dans cinq grottes indépendantes les unes des autres pour découvrir de fabuleuses peintures murales et statues du Bouddha. Golden Rock Temple est un lieu de culte depuis le Ier siècle av. J.-C. Malgré le monde, la visite s’effectue dans le calme et le respect. L’atmosphère est zen, presque religieuse.

En quittant les lieux, au pied de la colline, on passe devant le Golden Temple, une construction contemporaine surmontée d’un Bouddha. Attention, ne prenez surtout pas de photo d’un sujet tournant le dos au Bouddha ! La religion l’interdit. Pensez à emporter une paire de chaussettes pour visiter les temples car on se déchausse souvent à l’extérieur et le sol peut être très chaud. Couvrez vos épaules et genoux avant de pénétrer dans les temples. Entrée gratuite.

dambulla golden roclkk temple sri lanka

dambulla golden rock temple

golden rock temple dambulla

dambulla golden rock temple

buddhas dambulla sri lanka

buddha dambulla temple

dambulla temples paintings

dambulla bouddha couche

dambulla buddha sri lanka

dambulla singes

golden temple dambulla sri lanka

The Lion Rock – Sigiriya

Ce site spectaculaire, vous l’avez certainement déjà vu en photo ou dans un reportage. The Lion Rock, à Sigiriya, c’est un rocher légendaire et un site archéologique dont on ignore encore s’il fut le palais-forteresse du roi Kassapa (477-495) ou bien un vaste monastère bouddhique. Nous avons décidé de visiter le site au coucher du soleil (vers 17h-17h30) car nous étions encore fatigués du voyage, et un peu pris par le temps pour pouvoir faire cette visite au lever du soleil. J’ai adoré m’y rendre en fin de journée, et je suis certaine que l’aube est aussi un moment top pour profiter au mieux de la vue depuis le sommet du rocher mystérieux.

Une série de marches monte à travers la roche, puis grimpe ensuite abruptement. J’ai particulièrement aimé admirer The Lion Rock émergeant de la jungle, découvrir les pattes du lion, vestiges d’un lion sculpté au Ve s., et me tenir au sommet du rocher, au-dessus de la canopée. Depuis le sommet, la vue est spectaculaire (voir ma dernière photo plus bas). Un moment fort de notre voyage au Sri Lanka ! Si vous manquez d’eau pendant la visite de Sigiriya, pas de panique : un grand réservoir d’eau alimente une petite fontaine, à quelques mètres des pattes du lion. Attention, comme on le voit sur l’une de mes photos, des frelons ont élu domicile contre la paroi rocheuse située à l’extrémité nord du rocher. Evitez de faire trop de bruit, et tout se passera bien ! シ

sigiriya lion rock

sigiriya lion rock

sigiriya grotte cobra

sigiriya lion rock

sigiriya lion rock

sigiriya frelons

macaques sri kanka

sigiriya lion rock

sigiriya sommet lion rock

Polonnaruwa

C’est la dernière étape de notre périple dans le nord du Triangle culturel sri lankais. Encore une fois, la visite a eu lieu au coucher du soleil pour des raisons d’organisation et pour cause de très forte chaleur aussi. Personnellement, j’adore la fin de la journée, ce moment où une lumière dorée enveloppe en douceur les paysages et monuments. Cela ajoute au mystère des lieux. C’est simple, avec plusieurs centaines d’anciens édifices, l’ancienne cité de Polonnaruwa, nous a encore plus « scotchés » que la chaleur ! Temples, statues de Bouddha sculptées, tombes, ruines de palais… Cette cité classée au patrimoine mondial de l’Unesco abrite des trésors inestimables. Comme durant les précédentes visites, l’exploration du site archéologique a lieu dans le calme et le respect. On se déchausse en entrant dans chaque temple bouddhique. La découverte du Gal Vihara – ensemble de quatre bouddhas taillés dans un très long bloc de granit – reste un moment fort de cette visite. Le Bouddha debout mesure 7 m de haut ; le Bouddha couché, 14 m de long.

Je vous recommande vivement de consacrer au minimum une demi-journée car le site est très étendu. Il y a huit siècles, des rois cinghalais gouvernaient les plaines centrales et Polonnaruwa était alors l’épicentre des échanges commerciaux.

polonnaruwa ruines sri lanka

palais royal polonnaruwa

polonnaruwa sri lanka

polonnaruwa sri lanka

polonnaruwa sri lanka

polonnaruwa frise elephants

 

polonnaruwa sri lanka

ruines polonnaruwa sri lankapolonnaruwa gedige

temple polonnaruwa

polonnaruwa temple

polonnaruwa cite

buddhist temple polonnaruwa

polonnaruwa singe temple

polonnaruwa bouddha couche

polonnaruwa statue bouddha

polonnaruwa-dagoba_blog-detours-du-monde

langur macaque sri lanka

Où dormir ?

  • Casa Dambulla (61/1 Temple Junction). Une guesthouse toute neuve (voire même encore en travaux !), à quelques mètres seulement de l’entrée du Golden Rock Temple de Dambulla. Boom touristique oblige, il faut savoir que beaucoup de petits hôtels au Sri Lanka sont en train de s’agrandir. Ne vous étonnez pas si le premier étage du bâtiment est en travaux ! Le propriétaire est gentil, les chambres sont grandes et propres. Wifi gratuit.
  • Sinhagiri Villa (No. 24 New TownEnalagala à Sigiriya). Une bonne adresse familiale à courte distance du Lion Rock (10-15 min à pied environ). Grandes chambres avec moustiquaire, wifi gratuit et petite terrasse, idéale pour faire sécher un peu de linge. Le petit déjeuner ne nous a pas laissé un souvenir mémorable…
  • The Ancient Village (Sri Sudarsana Road, Thopawewa à Polonnaruwa). La meilleure adresse du Triangle culturel ! Quelques grandes chambres très propres, le calme, un accueil au top et un très bon petit déjeuner. Excellent rapport qualité/prix.

Les commentaires

  1. Anne dit :

    Oh, quelle foule à Sigirya! Et que de bons souvenirs devant ces images…

  2. merci pour ce très bel article d’ouverture. Une culture et une civilisation que je connais très peu, mais qui m’attire de plus en plus. Pour l’instant mon seul voyage en Asie s’est fait en Thaïlande, je vais en Birmanie en novembre et j’ai hâte.
    Vivement les prochains articles

  3. C’est la première fois que je découvre le Lion Rock et je suis réellement impressionnée par ce site… La photo avec les gens, les uns derrière les autres, tels des fourmis, pour monter l’escalier et vraiment très belle je trouve.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up