Le « Festival da Comida Esquecida » célèbre une cuisine oubliée en Algarve

Début décembre, j’ai participé à un festival de gastronomie made in Algarve tout à fait original : le Festival da Comida Esquecida. En français, le Festival de la Cuisine oubliée (ou tombée dans l’oubli). Comme son nom nous le suggère, ce nouvel événement propose des moments de partage et de transmission de connaissances autour des aliments et de la cuisine d’antan. Un événement convivial, ouvert à tous à partir de 6 ans.

Il y a quelques jours, j’avais rendez-vous dans un petit village à quelques minutes au nord de Loulé pour « cueillir et cuisiner » en compagnie d’une vingtaine d’autres personnes. Ce matin de décembre, il fait grand beau. Le temps idéal pour une déambulation à travers potagers et vergers. Première dégustation de la matinée : les beignets à l’huile d’olive saupoudrés de cannelle et de sucre de Lurdes, une habitante du village. Un délice de la cuisine oubliée !

La première étape est le potager d’Álvaro Coelho, agriculteur dans le village de Tôr, au nord de Loulé. Ses parents, âgés de 85 et 90 ans, nous accueillent dans le potager familial situé à l’arrière de la maison. Ici, ils cultivent chaque jour en famille plusieurs variétés de choux, des grenades, des olives, de la caroube, etc. Les choux d’Álvaro, cueillis la veille par les organisatrices du festival, sont déjà en train de mijoter… Armés de nos paniers en osier, nous suivons ensuite Álvaro, à quelques centaines de mètres de là, dans le verger, pour la cueillette des oranges. Après les oranges, nous prenons la direction de la plantation de poivrons rouges et verts située en contrebas. Sur le trajet, Álvaro nous explique que les agriculteurs des environs vivent pour la plupart de la vente de caroube, l’or de l’Algarve, très utilisée en pâtisserie. Dans la région, la caroube est vendue 10€ le kg aux industriels, une aubaine pour les petits exploitants. Nous apprenons également qu’autrefois les glands, au-delà de nourrir le bétail, se consommaient grillés comme la châtaigne ou bien étaient transformés en farine pour la préparation de pâtisseries.

Ingrédients pour la préparation des beignets de Lurdes :

  • 250 g de farine
  • 75 g de sucre de canne
  • 35 mL d’huile d’olive vierge extra
  • 1 c. à cafe de levure
  • de l’huile végétale pour la friture
  • du sucre glace pour saupoudrer les beignets encore chauds…

Après la cueillette, départ pour le vignoble familial de Quinta da Tôr (proche de Loulé) où les choux cueillis la veille sont en train de mijoter, sous la supervision de Jesus Dias, originaire du village de Querença. Pendant que notre cuisinière prépare une potée pour une trentaine de personnes, notre groupe s’occupe de la marinade des olives (indispensables pour l’apéro!), de la préparation avant cuisson des glands et de la salade de carottes oubliées. Les desserts traditionnels ont été préparés en avance par notre petite fée et ses lutins : flan coco-citrouille, flan au pain et à l’amande et cake à la pomme. La régalade !

festival comida esquecida

agricultores algarve

Les parents d’Álvaro, agriculteurs dans le village de Tôr.

festival comida esquecida

festival comida esquecida algarve

comida esquecida algarve

comida esquecida algarve

quinta da tôr algarve

La superbe terrasse avec piscine du domaine de Quinta da Tôr

festival comida esquecida algarve

Patate douce frite, tomates séchées, confiture de citrouille, salade de carottes oubliées et potée.

Le Festival da Comida Esquecida est né en 2019 d’une volonté de réunir les gens par le biais de la gastronomie (un sujet assez fédérateur, pas vrai ?) et de redonner vie aux savoirs oubliés. Autre objectif : attirer les curieux vers l’intérieur de l’Algarve. Une des autres originalités du festival, c’est qu’il se compose de plusieurs rendez-vous répartis sur l’année : pique-nique de charme, dîner sensoriel dans un cadre insolite, « cueillir et cuisiner » et, enfin, grande fête de clôture gratuite dans le village de Querença.

Si vous passez par l’une de ces localités, ne manquez pas de festival haut en couleurs – Aljezur, Vila do Bispo, Silves, Lagoa, Loulé, São Brás de Alportel, Tavira, Vila Real de Santo António et Alcoutim. 

Tarif : 15 € (enfant gratuit jusqu’à 6 ans)

comida esquecida algarve

Les commentaires

  1. Lecerf dit :

    Quelle excelente idée de créer un festival autour des recettes et aliments oublié. C’est notre patrimoine gastronomique e donc agricole aussi. Se retrouver, partager, faire perdurer les traditions. Bravo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.