Bye bye Paris, bonjour Bordeaux !

Bon ben voilà, je vous le dis comme ça, sans préambule : avec mon mari, nous quittons Paris ce week-end pour de nouvelles aventures dans le Sud-Ouest de la France. Qui l’eût cru ? Bonjour Bordeaux !

1280px-XDSC_7634-Miroir-d'eau--Bordeaux

La blogueuse parisienne que je suis deviendra bordelaise ces jours-ci. Après une trentaine d’années dans la capitale (toute une vie, quoi !), nous mettons le cap sur la région natale de ma moitié : l’Aquitaine. Lui habite Paris depuis onze ans seulement, moi depuis toujours. Voilà déjà dix ans que je connais Bordeaux sans vraiment la connaître…  J’ai vu la ville évoluer depuis Paris, de loin, en touriste. Il était temps d’y remédier.

J’ai souvent passé quelques heures dans la ville mais jamais 24 heures – c’est la raison pour laquelle vous ne trouverez pas (encore) de contenu sur la Bordeaux ici. Cela peut paraître incroyable mais, chaque fois que je suis venue à Bordeaux, c’était juste le temps de flâner dans un quartier, de savourer un bon déjeuner au soleil ou de courir entre deux trains. Ma belle-famille habite une petite ville à mi-chemin entre Bordeaux et Arcachon, et toutes les fois où nous lui rendons visite, le TGV s’arrête ou passe à Bordeaux. Malheureusement, le temps nous a manqué pour visiter la ville. La dernière fois que nous sommes venus, en mai, nous avons eu envie faire la visite guidée de la ville proposée par l’office de tourisme. Mieux vaut tard que jamais ! A l’époque, mon mari avait une piste de job solide, et déjà, on pensait en secret : « Pourquoi pas Bordeaux, pourquoi pas cette année ? »

Palace_By_Night_(3875829938)

1280px-Facade_librairie_Mollat_Bordeaux

Les semaines ont passé, ses entretiens professionnels se sont succédés puis, fin juin, la chouette nouvelle est tombée. Ah, la vie parisienne !… J’ai décidé de la quitter et de n’y revenir que lorsque j’en aurais envie, notamment pour voir ma famille et mes amis, tous basés à Paris. Passer d’une ville de plus de 2 millions d’habitants à une « petite » ville de moins de 250 000, cela va me faire tout drôle, je pense. Et sans doute beaucoup de bien aussi puisque quitter Paris, c’est aussi dire adieu à la grosse pollution, aux transports en commun bondés et à l’indifférence énervante du « Parisien ».

1280px-XDSC_7576-tramway-Bordeaux-ligne-B-place-des-Quinconces

Bonjour Bordeaux, ville au patrimoine riche et varié ! Hello la Gironde, un tout nouveau département qu’il me tarde de vous raconter ici.

Pourquoi Bordeaux ?

Pour pas mal de raisons. Je vais essayer de faire court et ne citer que les principales.

  • Bordeaux a été élue « Meilleure destination 2015″… ce qui entraîne plusieurs autres arguments alléchants.
  • La douceur de vivre qui se dégage de ses quartiers. Cela compte beaucoup pour moi.
  • Autre argument fort : L’océan Atlantique et les plages du bassin d’Arcachon à moins d’une heure de route.
  • Le dynamisme économique et culturel de la ville.
  • Le tramway ! Tram ou métro, le choix est vite fait de mon côté.
  • Bordeaux est la seconde ville cyclable de France. Je compte bien investir dans un joli vélo de ville pour explorer chacun de ses recoins.
  • Le bon vin et les excellentes huîtres du bassin d’Arcachon, à portée de main.
  • L’arrivée de la ligne à grande vitesse ParisBordeaux pour rendre visite à mes proches en un temps record (deux heures seulement) dès l’été 2017.

Pas mal comme arguments, non ?

Jardin_Public_-_Bordeaux_(8012632107)

Bordeaux_place_de_la_bourse_sunset_and_fog_with_girls

Pour les plus curieux, nous allons habiter le quartier Bordeaux Maritime, au nord du centre-ville. Promis, le prochain post sur Bordeaux sera illustré à l’aide de mes propres photos. Je compte même créer une nouvelle rubrique dédiée à mes découvertes bordelaises.

Et vous, avez-vous quitté un jour Paris pour une autre grande ville, voire pour Bordeaux ? Et, ça vous a fait quoi ? Si vous connaissez Bordeaux, je serais ravie de lire vos impressions, qu’elles soient positives ou négatives d’ailleurs.

Source images : © Pline /  © Dinkley / © xlibber / © NikopolWikimédia Commons

Les commentaires

  1. MyoPaname dit :

    Tu vas aimer…! En plus les bandeaux de plage à perte de vue ne sont qu’à 1h de route… royal!!!

  2. Karine dit :

    Bienvenue chez moi 🙂 J’espère que tu te feras bien à cette petite ville et je te souhaite une bonne installation. Peut être aura -t-on le temps de se croiser 🙂

  3. argone dit :

    Je n’ai pas connu cette expérience de quitter une grande ville pour une ville de province mais je te comprends tellement ! Moi c’est l’insécurité à Paris qui me fait très peur, mais bon je vois cela avec des yeux de proviniciale (Lyon est pourtant une grande ville) c’est peut-être pour cela. Je te souhaite une excellente installation et qui sait on se verra peut-être à Bordeaux un jour ?

  4. Juliette dit :

    Tu me fais rêver là ! J’ai fait l’inverse, quitter une petite ville de campagne pour Paris, c’était il y a presque 10 ans, et j’ai tellement envie de faire le chemin dans l’autre sens maintenant. Hâte de découvrir Bordeaux via tes articles, et belle nouvelle vie à tous les deux !

  5. Super ! Effectivement, tous vos arguments sont bétons, il fallait y aller ! =)
    A vous les Chocolatines =P

  6. xtinette dit :

    C’est clairement une ville pour laquelle je pourrais quitter Paris aussi ! Tu as trouvé du boulot facilement on dirait ! Toujours dans le même secteur/même métier ? Bonne installation et hâte de lire tes billets bordelais !

  7. Je suis sûre que cela va te plaire, j’adore cette ville et si on me forçait à quitter ma douce campagne, c’est certainement une « grande » des villes qui me plairait. Et puis pour l’histoire du vélo, c’est bon, tu as de l’entraînement après l’Indre 😉

    • Je suis arrivée sous le soleil, c’est un bon début déjà. Et pour le vélo, je pourrai prendre un vélo de ville classique puisque Bordeaux est une ville plate. Fais-moi signe si tu passes par chez moi ;).

  8. Anne-Marie dit :

    Il y a 7 ans, on a fait l’inverse : quitter une petite ville de campagne pour Paris, mais le choc a été terrible. On est vite reparti en province et maintenant nous sommes à côté de Dijon.

  9. Nath Raider dit :

    Il y a maintenant presque 3 ans, j’ai quitté le pays des chtis pour Cagnes-sur-Mer sur la Côte d’Azur. Je ne regrette rien, j’ai tellement gagné en soleil et en environnement. Jamais je ne remonterai, à moins d’y être forcée…

    • Comme je te comprends! J’espère rester par ici plusieurs années, moi aussi :). Je me suis toujours demandée: est-ce que les gens sont accueillants chez toi?

      • Nath Raider dit :

        Dans mon nouveau chez-moi tu veux dire ? Bien sûr il y a le côté bling-bling de certaines villes et d’une catégorie de personnes que je ne fréquente pas… Mais sinon il faut savoir que sur la Côte d’Azur, il y a énormément de personnes qui viennent de partout en France, les locaux pure souche, faut bien les chercher ! Et quand je suis arrivée alors que je ne connaissais personnes, ce sont 2 niçois qui ont facilité mon intégration.
        Et puis pour rencontrer plein de personnes sympas qui partagent les mêmes centres d’intérêt que toi, il y a un truc génial : http://www.onvasortir.com
        Après, y a des cons partout… Et puis quand tu débarques quelque part, tout dépend des efforts que tu fais pour t’intégrer… ou pas ^^

        • Oui je voulais dire dans le Sud. Contente de lire que tu as été aidée par des locaux :). Une amie m’a parlé d’OVS. Il faudra que je teste! Des efforts, il faut en faire. Après, les gens sont +/- ouverts ou réceptifs. J’espère être agréablement surprise!

  10. filamots dit :

    Bonsoir,
    Je suis arrivée à Bordeaux en 2001 et m’y suis installée avec mon mari Bordelais en 2004. Je viens de Bruxelles.
    Je ne quitterais pour rien au monde cette ville que j’ai vue sous mes yeux se transformer au gré de l’évolution voulue par le maire, ceci avec succès. Surtout, les transports liés à l’écologie, train, tram, bus, vélo de la ville inclus dans l’abonnement à aller se renseigner auprès de l’info TBC à la place des Quinconces. Ensuite innovation, les bus transgirondes, et actuellement les nouveaux bus en association avec Eurolines pour une bouchée de pain. Nous habitons pas loin de la Place Paul Doumer, en cinq minutes en tram C du jardin public 🙂 C’est super, j’ai un abonnement senior lol
    Une ville où chaque jour il se passe des tas de choses. Voir leur site, où je passe pour y détecter toutes les activités et encore je rate des choses, car pas de don d’ubiquité. 🙂
    On va Sortir un bon plan, mais ???? Suis trop vieille ou alors pas les sous, et oui j’ai un budget à tenir.
    Pour les balades vers les plages. Attention, c’est un peu galère avec les bouchons.
    J’habite donc au Nord de Bordeaux, à la limite des Chartrons et la direction du Lac, et du grand Centre Commercial. Tu verras sur la carte entre la Place Paul Doumer et pas loin du Cours Portal. Sinon, le coin Maritime est en plein boum, en plein essor avec son nouveau pont, et son futur centre des vins en pleine construction. J’ai même pas encore été voir.

    En tout cas, bravo pour les photos, elles sont réussies, magnifiques. Je n’ai pas ce beau matériel.
    A bientôt, suis pas très constante, santé oblige.
    Amicalement.
    Geneviève

    • Bonjour Geneviève, merci beaucoup pour ce message si enthousiaste sur Bordeaux et la Gironde ! Il me met du baume au cœur. J’habite également au nord de la ville tout près du lac. En quinze minutes, je suis place des Quinconces. Hélas, les photos ne viennent pas de moi mais j’en ferai dans les prochaines semaines, c’est certain. Très belle semaine 🙂

  11. […] le long d’une grande plage de sable fin, à l’entrée de l’estuaire de la Gironde (mon nouveau département). Au programme : l’océan, l’architecture balnéaire des années 50, un phare en pleine […]

  12. […] à Toulouse a été court, mais je sais que je reviendrai bientôt puisque je vis désormais à Bordeaux. Si vous me lisez régulièrement, vous connaissez mon goût pour les billets truffés de bonnes […]

  13. […] que je vis à Bordeaux, j’aurai certainement beaucoup d’occasions de retourner au Pays basque dans les mois et […]

  14. […] que je vis à Bordeaux, j’aurai certainement beaucoup d’occasions de retourner au Pays basque dans les mois et […]

  15. […] ! Nouvelle année, changement de ville et changement de design. Me revoici pour vous annoncer que Détours du monde s’est refait une […]

  16. […] temps file… Déjà sept mois que nous sommes installés à Bordeaux ! Entre la rédaction du guide de voyage sur l’Algarve, le networking professionnel et […]

  17. Sophie dit :

    Bonjour,
    Ton article m’a un peu rassurée. Il se peut que dans quelques mois je parte m’installer sur Bordeaux avec ma tribu . Mon mari à une opportunité pro… croisons les doigts.
    Je suis contente d’un tel changement mais en même temps complètement terrifiée. J’ai toujours été attirée par Bordeaux, c’est sans doute à cause des mes voyages en voiture étant petite. Mon père nous disait toujours avec un grand bonheur : « Bordeaux, on a fait la moitié du chemin avant la maison du Portugal ».
    Si quelqu’un à des astuces ou n’importe quoi… je suis preneuse!
    A bientôt, Sophie 🙂

    • Sabrina dit :

      Hello Sophie, tes parents sont originaires du Portugal ou de l’Espagne, c’est ça ? Je te rassure avec le TGV à 2h de Paris, la douceur du climat et l’océan à moins d’une heure de Bordeaux, tu ne peux que foncer!

  18. […] les hordes de curieux visiter le musée et attendre des jours plus calmes. Maintenant que je vis à Bordeaux, j’ai tout mon temps […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up