Mexique : mes plus beaux cénotes dans le Yucatán

Pas facile de débuter une série de billets sur le Mexique, croyez-moi… Par où commencer ? Bien que relativement courtes (à peine 9 jours), ces vacances furent très riches et denses, tant sur le plan culturel que du point de vue de ce que la nature a pu nous offrir. J’avais (très) envie d’ouvrir ma série Mexique par un billet sur les cénotes, histoire de bien mesurer avec vous la beauté de ce phénomène géologique unique au monde, caractéristique de la péninsule du Yucatán. Du bleu, du vert, de l’eau et beaucoup d’émerveillement ! 

cenote-samula-yucatan_blog detours du monde

Nous sommes au sud-est du Mexique. Les cénotes (du mot maya dzonot, qui signifie « trou d’eau », et se prononce cé-no-té en espagnol) sont une formation géologique résultant de l’érosion de la roche calcaire située au-dessus des eaux souterraines. Au fil du temps, l’acidité des eaux de pluie dissout le calcaire et crée des cavités qui s’agrandissent. Chez les Mayas, le cénote était considéré comme une porte vers le domaine des morts (inframonde). Il était donc sacré et destiné à accueillir offrandes ou sacrifices. La formation des cénotes remonterait à plusieurs millions d’années, lorsque deux astéroïdes heurtèrent la Terre, fragilisant le sous-sol et engendrant le grand anneau de cénotes qui se situerait à plusieurs dizaines de kilomètres du cratère…

Ma visite des cénotes va me conduire dans les états mexicains du Yucatán et de Quintana Roo. Au début du 19e siècle, l’état du Yucatán couvrait l’ensemble de la péninsule. Aujourd’hui, cette péninsule compterait plus de 10 000 cénotes dont très peu de sites explorés ! Moi, ça me fait rêver…

Du côté de Cancún et Tulum

La vraie bonne nouvelle pour le voyageur, c’est qu’on a le droit de se baigner dans les cénotes. Quoi de plus rafraîchissant que de ponctuer sa journée de visites – sous 30 à 35° – de baignades dans des trous d’eau fraîche, transparente et bleu turquoise ?

– Cénote Azul – 

Du côté de Tulum, on explore un cénote ouvert à ras de terre et sans voûte, à la manière d’un lac : le cénote Azul.

cenote-azul-yucatan-pano_blog detours du monde

Le jour où nous l’avons visité (un dimanche), il n’était pas très fréquenté. Il est 15h ou 16 h quand nous arrivons… Il y a juste une dizaine de touristes et des groupes de potes mexicains qui s’essayent au plongeon depuis le point le plus haut du site (moins de 5 mètres). Cet endroit est un petit paradis habité par des oiseaux, des iguanes et de nombreux petits poissons très intéressés pour nous faire une « fish pedicure » . Avec son eau vert émeraude, translucide et fraîche juste ce qu’il faut, Azul est parfait pour le snorkeling et super pour les familles aussi car il existe des zones peu profondes. Bref, c’est une piscine naturelle à ciel ouvert.

cenote-azul-yucatan-mexico_blog detours du monde

cenote-azul-yucatan-fish_blog detours du monde

cenote-azul-yucatan-bird_blog detours du monde

iguane-yucatan-mexico_blog detours du monde

– Cénote Dos Ojos –

Le cénote Dos Ojos est un endroit magnifique. Un de mes coups de cœur ! Il doit son nom à la présence de deux cavernes marines reliées entre elles par un couloir aquatique.

cenote-dos-ojos-tulum-entrance_blog detours du monde

L’œil 1 et 2 (ou Est et Ouest) du cénote communiquent entre eux. L’œil 1 est plus confiné que l’œil 2, mais demeure plus éclairé. Ici, on peut soit faire du snorkeling sous les stalactites, soit plonger en bouteille puisque la profondeur sous caverne peut aller jusqu’à 17 mètres (les plongeurs descendent à 9 m maximum). J’ai choisi la première option puisque j’avais mon masque et mon tuba ! On nage entre stalactites et stalagmites. Je crois que nous avons passé deux bonnes heures à Dos Ojos, tant la visibilité était extra. Ce qui m’a énormément plu aussi dans ce cénote, ce sont les jeux de lumière qu’on peut observer.

cenote-dos-ojos-tulum-yucatan_blog detours du monde

cenote-dos-ojos-snorkel-riviera-maya_blog detours du monde

– Gran cenote – 

Comme les cénotes Dos Ojos et Azul plus haut, avec ses eaux cristallines et une population de petits poissons très accueillants, le Gran Cenote se prête très bien au snorkeling. A Gran Cenote, j’ai même pu dire bonjour à de petites tortues pour qui deux espaces de vie ont été spécialement aménagés en bordure des passerelles. A noter tout de même : cet endroit est très touristique.

gran-cenote-riviera-maya-mexico_blog detours du monde

gran-cenote-riviera-maya-snorkeling_blog detours du monde

gran-cenote-riviera-maya-tortue_blog detours du monde

Autour de Valladolid

Eh oui, nous sommes devenus accrocs aux cénotes dès le début du voyage ! Même s’il est très touristique et situé à proximité d’un hôtel, le cénote Ik Kil mérite qu’on s’y arrête. Je m’y suis rendue après avoir visité le site archéologique de Chichén Itzá (dont je vous parlerai ici plus tard).

– Cénote Ik Kil – 

Ce cénote ouvert est situé à 3 km de ce site Maya. Son diamètre en surface est de 60 m, et sa profondeur de 40 m. Vue de l’eau, la cascade végétale qui tapisse les parois du cénote offre un spectacle unique.

cenote-ik-kil-valladolid_blog detours du monde

cenote-ik-kil-yucatan-mexico_blog detours du monde

Plusieurs éditions de l’ultime épreuve du Red Bull Cliff Diving ont eu lieu ici :

Dans la région de Valladolid, la nature est tellement généreuse que j’ai pu découvrir aussi les cénotes-grottes. J’ai choisi de poser mon sac au cénote Samulá, situé à Dzinup, à environ 7 km de Valladolid. Ce cénote fermé est l’autre gros coup de cœur de ma tournée des cénotes. Cet après-midi là, il y avait une poignée de personnes seulement puis nous nous sommes retrouvés à deux… Le rêve !

– Cénote Samulá – 

Ici, l’expérience est très différente des précédentes puisqu’on nage sous les stalactites. Le cénote Samulá est très photogénique. Sur la première photo du billet, on peut voir les racines du ficus qui cherchent à atteindre l’eau.

cenote-samula-grotte-yucatan_blog detours du monde

Dans l’eau limpide filtrée par la roche calcaire, il n’est pas rare de croiser des poissons-chats et les tout petits poissons qui vous mordillent les jambes.

cenote-samula-yucatan-water_blog detours du monde

Voici l’orifice du cénote au bord duquel se trouve une souche d’arbre mort retenue par une corde. Ce sont les racines de cet arbre qui pendent au-dessus de nos têtes lorsqu’on est au fond du puits !

cenote-samula-valladolid_blog detours du monde

– Cénote Zaci –

Pour finir, je voulais vous dire un mot d’un cénote ouvert un peu insolite puisqu’il est situé au cœur de la ville, à Valladolid. C’est le cénoce Zaci. Celui-ci est ouvert – donc plus « sale » que les précédents – mesure 45 m de diamètre et a une profondeur de 80 m. Impressionnant ! Lorsque nous sommes passés, il était déjà fermé.

cenote-zaci-valladolid_blog detours du monde

On continue ?

Du côté de Mérida

A l’Ouest de Valladolid, il y a Mérida et les sites archéologiques de la Ruta Pu’uc. Autre très bon prétexte pour tester d’autres cénotes semi-ouverts. Direction Cuzamá, à 40 km au sud-est de Mérida. Ici, nous allons en voir plusieurs et nous baigner.

– Cénotes de Cuzamá – 

Vous allez le voir, le trajet jusqu’aux cénotes est une expérience en soi. Ci-dessous, notre chauffeur et son cheval. Nous sommes sur des terres privées, non loin d’une ancienne hacienda. Le propriétaire emploie des habitants pour conduire les visiteurs aux cénotes et exploite l’accès à plusieurs d’entre eux séparés d’environ 3 km.

cenote-cuzama-transport_blog detours du monde

cuzama-cenotes-yucatan_blog detours du monde

Après une quinzaine de minutes à rouler sur les rails de l’ancienne hacienda, on arrive à un cénote-grotte auquel on accède en empruntant une longue échelle assez raide. Prêt(e)s pour le choc bleu roi ?

SONY DSC

cenote-cuzama-yucatan-deep-blue_blog detours du monde

L’ouverture pour accéder au cénote suivant n’est pas très large – à peine plus large que moi – mais bon, on y est arrivé quand même. Sur la photo, je m’enfonce dans les entrailles de la terre ! Ce cénote est totalement fermé. Comme il était déjà 17h, il n’y avait presque pas lumière donc pas de photo mais je tenais à vous montrer le type d’échelle qu’on peut rencontrer. Il y a d’autres cénotes à Cuzamá, notamment une grotte dont l’ouverture est située à la base du tronc d’un ficus. Renseignez-vous auprès du chauffeur !

SONY DSC

– Cénote de San Antonio Mulix – 

A moins de 50 km de Mérida, il est aussi possible de visiter un très beau cénote ouvert, celui du village de San Antonio Mulix. Pour y arriver, il faut emprunter une petite route en terre sur environ 2,5 km. Avec ses allures d’oasis, il offre de beaux moments de contemplation. Ici aussi, la fish pedicure est gratuite ! Lorsque nous sommes arrivés ici, personne. Juste nous deux et le chant des oiseaux. On serait restés des heures à admirer les lieux ! 

cenote-san-antonio-mulix_blog detours du monde

cenote-san-antonio-mulix-yucatan_blog detours du monde

cenote-san-antonio-mulix-nenuphars_blog detours du monde

Grâce aux cénotes, nous avons pu nous rafraîchir chaque jour. Je ne remercierais jamais assez Dame Nature pour les cadeaux qu’elle nous fait ! Dans mon cas, chaque nouveau cénote visité a été une motivation pour découvrir le cénote suivant . Si cette aventure vous tente, je vous conseille de louer une voiture car c’est la seule façon de voir un maximum de sites en un minimum de temps. Mes amis du blog Bestjobers ont testé d’autres cénotes. Découvrez-les dans cet article.

A savoir

– L’entrée est payante la plupart du temps parce que les accès aux cénotes sont aménagés avec douches, toilettes, location de bouées, casiers, etc. Compter en général entre 30 et 200 pesos par personne pour accéder au site.

-On accède à ces piscines naturelles au moyen d’escaliers en bois ou en pierre, parfois très raides.

– En général, les cénotes du Yucatán sont ouverts de 8h à 17h. Certains sont accessibles depuis l’autoroute (comme Dos Ojos ou Azul). Pour visiter l’œil 2 du cénote Dos Ojos, un guide est obligatoire et le tarif par personne est de 700 à 800 pesos mexicains.

– Lorsqu’on arrive sur le site, en général, il existe un parking aménagé. – Pensez à emporter avec vous masque et tuba. Si vous aimez le snorkeling, les opportunités sont nombreuses.

– Dans la majorité des cas, ne pas appliquer de crème solaire ni d’anti-moustique avant de se baigner pour préserver la pureté de ces écosystèmes.

– Dernière note importante : on est parfois seul(s) à l’intérieur des cénotes du Yucatán. Ce n’est absolument pas dangereux et surtout tellement agréable !

J’espère que mon petit florilège vous a plu et surtout (méchamment) donné envie d’aller au Mexique. 

Les commentaires

  1. sandrinelag dit :

    Etonnant et magnifique!

  2. Chrissand dit :

    Magnifique ces lieux, j’en garde un bon souvenir. Par contre faudrait rajouter dans l’article qu’il faut accepter de se faire dévorer par les moustiques! lol
    Les cénotes ça se méritent 😉

    • C’est drôle mais je n’ai pas été si piquée que ça pendant le voyage. Juste quelques piqûres aux jambes, pourtant ils m’aiment vraiment bien en général… Peut-être parce que c’était la saison sèche ?

  3. lyra26 dit :

    Ouaouh ! C’est vraiment très beau ! Je n’ai pas prévu de voyage au Mexique pour le moment malheureusement…

  4. […] On est en droit de se poser la question, du moins jusqu’au moment où l’on fait face au cénote sacré, la porte vers l’inframonde. Dans le panthéon maya, peuplé de divinités […]

  5. […] voyage au Mexique continue sur le blog ! Après les merveilleux cénotes et la grandeur de la cité de Chichen Itzá, on fait un très grand bond dans le temps pour […]

  6. […] voyage au Mexique continue sur le blog ! Après les merveilleux cénotes et la grandeur de la cité de Chichen Itzá, on fait un très grand bond dans le temps pour […]

  7. […] si vous programmez de visiter les sites archéologiques de la Ruta Puuc et voir aussi quelques cénotes. Pas de parking dans l’hôtel mais vous en trouverez plusieurs à […]

  8. […] cet hôtel. Si vous restez quelques jours dans les environs, arrêtez-vous ici et visitez quelques cénotes pour vous rafraîchir entre deux visites […]

  9. […] vous en parlais ici au mois de mars. Le cénote Azul est un des nombreux cénotes à visiter absolument si durant votre séjour au Mexique vous avez […]

  10. […] Pas testé non plus mais c’est le coup de coeur de notre amie Sabrina du blog Détours Du Monde. […]

  11. […] Mexique : mes plus beaux cénotes dans le Yucatán […]

  12. […] 2 – Mexique : mes plus beaux cénotes dans le Yucatán […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up