48 heures chrono à Sydney

En janvier, je suis partie une petite semaine à Sydney dans le cadre de mon job que certains qualifient de « job de rêve » ! Bon, je vous explique, je travaille pour une agence de communication chargée de la représentation, en France, de l’office de tourisme d’Australie. Il y a un an déjà, j’effectuais mon premier « voyage de reconnaissance » dans ce pays du bout du monde que beaucoup surnomment le land « down under ». L’an dernier, j’avais adoré mon étape à Noosa, un petit coin de paradis situé dans l’état du Queensland, et Fraser Island, la plus grande île de sable au monde…

Cette fois, c’est bien Sydney qui me tend les bras ! Mais attention, contrairement à mes derniers billets (Marrakech, Bilbao, Lille…), ici, je dispose de très peu de temps pour faire du tourisme. Ce billet n’a donc pas l’ambition d’être exhaustif. Juste de vous mettre l’eau à la bouche . A nous Sydney !

sydney opera skyline

Ce deuxième déplacement professionnel en Australie n’aura duré que 5 jours et demi. Une fois les rendez-vous pro et les tournages pour une émission de voyage bien connue diffusée sur France 5 achevés, il ne reste plus beaucoup de temps pour visiter la ville… Enfin, je m’en suis accommodée vous vous doutez bien ! Comme j’ai tout de même pu prendre pas mal de photos en pensant à vous et au blog ♥, je vous propose mon petit l’essentiel de Sydney en 48h.

Jour 1 : les incontournables

L’icône australienne ! Avec son million de tuiles de céramique blanche, l’opéra de Sydney a soufflé ses quarante bougies en 2013. Cette œuvre de l’architecte danois Utzon a été inaugurée en 1973 par la reine Elizabeth d’Angleterre et inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco en 2007. Pour admirer dans le moindre détail sa structure en forme de coquillage, je vous conseille de prendre l’un des nombreux ferries qui partent de Circular Quay.

sydney opera house

sydney opera house

Harbour Bridge, c’est le symbole n°2 de Sydney. Le sommet de son arche s’élève à 134 mètres au-dessus du niveau de la mer. Bien trop haut pour que je m’aventure sur ce pont-autoroute autrement qu’en voiture. J’ai le vertige !

sydney harbour bridge

ferry watsons bay sydney

Si comme moi vous avez peu de temps à Sydney, je vous conseille de faire un tour dans le quartier historique de The Rocks. Il est très animé le week-end grâce à son marché en plein air où vous pouvez déjeuner sur le pouce ou en terrasse. The Rocks, c’est le premier quartier qu’ont découvert les premiers colons européens en 1788. Un quartier malfamé qui revit et héberge aujourd’hui des pubs sympa (dont Hart’s qui sert de la bière artisanale et aussi l’un des meilleurs burgers de la ville !) et des boutiques de souvenirs.

sydney the rocks

sydney the-rocks markets

Au détour d’une rue, je tombe sur un superbe portrait dont seul l’artiste portugais Vhils a le secret. Il s’agit de celui de Jack Mundey, syndicaliste et militant écologiste australien.

sydney vhils jack mundey

Je conseille aussi de faire un tour dans le tout petit quartier chinois de Sydney, d’aller faire quelques emplettes au marché de Paddy’s Market, de visiter le paisible Chinese Garden of Friendship et de goûter quelques spécialités asiatiques sur votre chemin. Vive l’Asie à Sydney !

sydney chinatown door

sydney chinese garden

sydney chinatown street

mochi bubble tea sydney

Jour 2 : flânerie à Darlinghurst, Paddington et Surry Hills

Pour ce deuxième jour, j’avais envie de flânerie. J’ai choisi les quartiers situés au sud et sud-est de The Rocks et commencé par arpenter les rues d’un quartier cosmopolite : Darlinghurst. En plein après-midi, les bars et cafés d’Oxford Street sont un peu moins animés qu’en soirée, la balade n’en est que plus agréable. Tiens, voici la façade d’une taqueria mexicaine que j’ai adorée (Playa Takeria, 132 Darlinghurst Street).

sydney darlinghurst cafe

En passant devant Foley Street :

sydney darlinghurst street art

On m’avait parlé du charme du quartier résidentiel de Paddington (Paddo pour les intimes). En ce long week-end, le coin est tout calme. C’est le moment idéal pour venir y flâner et photographier les jolies « terraces », ces maisons victoriennes très très recherchées de nos jours. Le quartier bobo de Sydney, quoi ! On se croirait dans un village déserté par ses habitants partis faire un barbecue quelque part dans la baie…

sydney paddington houses

sydney paddington victorian house

sydney fleur tiare

sydney paddington house

Depuis Paddington, ma randonnée urbaine m’a conduite dans le quartier branché de Surry Hills. Je l’ai découvert en marchant le long de l’artère principale, Crown Street. Dire qu’au début du 19e siècle ce faubourg de Sydney était un haut lieu de la prostitution et des trafics en tous genres (lire ici)… Les anciens  entrepôts se sont mués en appartements design et les maisons victoriennes ont été rénovées. Ici aussi, un esprit village très agréable…

sydney surry hills barberia

sydney surry hills street art

Le petit extra : Watsons Bay

A une vingtaine de minutes en ferry de Circular Quay, dans la baie de Sydney, on a rendez-vous avec un petit village de pêcheurs très prisé par les familles : Watsons Bay. Si vous aimez la nature et le fish & chips, c’est là qu’il faut aller.

watsons bay new south wales

watsons bay fish chips restaurant

S’il ne fait pas trop chaud, je vous recommande l’un des sentiers côtiers aménagés, de l’autre côté de la baie. On y est en quelques minutes de marche. Par 30°C et sans chapeau, j’ai opté pour une bonne glace !

watsons bay gelato

J’espère que ce petit aperçu de Sydney vous a plu. Moi, j’ai comme un goût de trop peu… J’ai tellement aimé les quartiers parcourus pendant le Jour 2, que je n’ai qu’une hâte : pouvoir passer une semaine complète dans la ville histoire d’aller à Bondi, Manly et, pourquoi pas, dans les Blue Mountains.

Les commentaires

  1. sandrinelag dit :

    Comme toujours, ça donne atrocement envie. Photos impeccables, comme d’habitude!
    Merci pour cette escapade à l’autre bout du monde!

  2. LaRoux dit :

    j’aime beaucoup tes photos de Paddo , plus inattendues que l’opéra !
    & cette petite fresque de Frida <3
    Bon, allez reconnais que tu as 'un peu' un boulot de rêve ? non 😀

  3. crapouille2211 dit :

    ça fait rêver !

  4. Effectivement ça donne vraiment envie et puis c’est sympa d’aussi découvrir les petits quartiers sympas et peu fréquentés. Je n’imaginais pas Sydney comme ça et Watson Bay a l’air vraiment cool! Je mets sur la liste!

  5. mzelle-fraise dit :

    Ça me rappelle des souvenirs ^^ J’avais fait un séjour linguistique à Sydney et j’avais vraiment adoré cette ville ! Ça m’avait fait tout drôle de voir l’Opéra, je crois que c’était le premier monument de « carte postale » que je voyais en vrai !

  6. Quelle joie de revoir l’une de mes villes préférées, j’ai eu la chance d’y vivre il y a quelques années et ça manque parfois. C’est un des rares inconvénients de l’Australie, la distance 😉 Merci pour ces belles photos qui me replongent dans l’ambiance !

  7. Mr. Swaggy dit :

    Ah Sydney! Le rêve! Mais tellement loin de la France! J’espère un jour pouvoir y aller mais dans le cadre d’un voyage un peu plus long que les simples vacances!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up