Mes 8 bonnes raisons d’aller à Marrakech et mes adresses

Essaouira vous a plu ? Je vous propose de rester au Maroc et de me suivre à Marrakech où le soleil brille même en hiver. Mon séjour dans cette ancienne cité impériale marocaine remonte à début janvier. Située au pied du Haut Atlas, vivante et contrastée, Marrakech est un vrai régal pour les sens et un véritable dépaysement. La preuve dans mes 8 bonnes raisons de visiter « la Ville Rouge » !

marrakech-tombeaux-Saadiens_blog detours du monde

1. Place Jemaa-el-Fna

J’ai commencé ma découverte de Marrakech en flânant sur LA place incontournable de la ville : la fascinante place Jemaa-el-Fna. Construite au 11e siècle et inscrite au Patrimoine oral et immatériel de l’UNESCO depuis 2001, cette place triangulaire entourée de restaurants et d’échoppes est le symbole de Marrakech. De jour comme de nuit, une foule de personnages animent cet endroit situé aux portes de la Médina : vendeurs de fruits secs ou de jus d’orange, acrobates, charmeurs de serpents, musiciens berbères, danseurs, locaux, touristes… Grouillante, bourdonnante, la place offre un spectacle différent selon l’heure de la journée.

marrakech-place-Jemaa-el-Fna_blog detours du monde

marrakech-café-de-france_blog detours du monde

En soirée, Jemaa-El-Fna est très recherchée pour ses gargotes et restaurants improvisés. Impossible de les manquer puisque chaque stand emploie « un rabatteur » chargé de vous attirer à sa table (évidemment, c’est souvent fait gentiment). On s’attable sur des bancs aux côtés des touristes et des locaux pour manger des grillades ou un tajine dans un cadre animé. Les restaurants mobiles servent jusque tard dans la nuit (2h du matin en général). A faire absolument en soirée ! Petit bémol : éviter les crudités et les glaçons.

Depuis la place, elle s’impose à nous. Elle, c’est la mosquée de la Koutoubia (ou mosquée des Libraires) dont le minaret en grès servit de modèle à celui de la Giralda de Séville. Haut de 77 mètres (flèche comprise), il fait la fierté de Marrakech.

marrakech-mosquee-koutoubia_blog detours du monde

marrakech-koutoubia-minaret_blog detours du monde

marrakech-palmiers-ciel-bleu_blog detours du monde

2. Tombeaux Saâdiens

Erigés au 16e siècle sous le règne du grand sultan Ahmed El Mansour, les tombeaux de la dynastie Saâdienne ne furent découverts qu’aux alentours de 1917. Juste après l’entrée de la nécropole royale se trouve le mausolée le plus prestigieux : plafond en bois de cèdre et stucs, sépultures et colonnes en marbre.

marrakech-tombeaux-saadiens2_blog detours du monde

Dans les jardins du site – très prisés par les chats marrakchis ! – reposent serviteurs et épouses des princes de la dynastie. Comme nous, les chats apprécient la quiétude des lieux.

marrakech-tombeaux-saadiens-jardin_blog detours du monde

marrakech-tombeaux-saadiens-chat_blog detours du monde

marrakech-tombeaux-saadiens-chat2_blog detours du monde

3. La Médina et ses souks

Comment ne pas évoquer les souks lorsqu’on est à Marrakech ! J’ai choisi un riad situé à une dizaine de minutes de la médina, ce qui fait que je les traverse chaque jour, matin et soir. Et chaque jour, le voyage dans les souks fut différent. Je vous rassure tout de suite, les marchands ne sont pas du tout « agressifs » ou même insistants avec le chaland. Trop occupés à vivre leur vie, ils ne vous calculent même pas à certains endroits.

marrakech-souk-tapis_blog detours du monde

Les souks regroupent entre 2000 et 3000 artisans répartis en une vingtaine de corporations ou corps de  métiers : tissus, vannerie, bijoux, ferronnerie, maroquinerie, etc. S’enfoncer dans les ruelles des souks ressemble parfois à se lancer dans un labyrinthe sans issue. Mieux vaut donc être en forme et patient lorsqu’on aborde son après-midi shopping dans les souks !

marrakech-medina-ane_blog detours du monde

marrakech-medina-souk_blog detours du monde

Cuir, épices, parfums de fleur d’oranger ou de menthe fraîche… La traversée des souks est un régal pour nos cinq sens.

marrakech-souk-babouches_blog detours du monde

4. Médersa Ben Youssef

D’autres vous le diront, la Médersa Ben Youssef est l’un des monuments les plus intéressants de Marrakech. Ce matin-là (un dimanche), je commence à tomber malade. Je me sens faible, j’ai un peu de fièvre… Mais voilà, c’est mon dernier jour dans la ville et j’ai vraiment envie de visiter ce lieu situé au cœur de la Médina. Il s’agit d’une ancienne école coranique du 16e siècle, construite par les Saâdiens, où logeaient les étudiants en théologie. Cet édifice est un joyau de l’architecture arabo-andalouse.

Ci-dessous, la cour ornée d’un grand bassin de marbre, autrefois destiné aux ablutions.

marrakech-medersa-ben-youssef_blog detours du monde

Les matériaux utilisés, modelés par la main des artisans marocains, sont le marbre, le bois, le bronze et le plâtre. Tous sont méticuleusement travaillés et ciselés dans un achèvement qui force l’admiration. Dans la cour intérieure, j’ai particulièrement aimé les couleurs des zelliges (bleu, vert, blanc) et la frise en stuc qui les surmonte. Sur la photo ci-dessus, on distingue bien les galeries situées de part et d’autre de la cour de la médersa. Et au-dessus des galeries, les cellules d’étudiants.

marrakech-medersa-zellige-stucs_blog detours du monde

Cellule « de luxe » avec vue sur la cour centrale :

marrakech-medersa-ben-youssef-detail-volet_blog detours du monde

5. Le Palais de la Bahia

Autre monument intéressant à Marrakech : le Palais de la Bahia ou « Palais de la Belle ». Ce palais situé dans le Mellah (je vous en parle plus bas) fut commandé, à la fin du 19e siècle, par un vizir pour sa favorite (d’où son nom). Les meilleurs ouvriers et artisans du Maroc ont travaillé sans interruption durant six ans (1894-1900) pour produire ce petit bijou composé d’une suite de cours, de jardins, de salons, de dépendances et d’annexes richement décorés.

marrakech-palais-bahia-stucs_blog detours du monde

6. Le Mellah

Ici, le surnom de « Ville rouge » que l’on donne à Marrakech prend tout son sens. L’ancien quartier juif, aujourd’hui habité par des musulmans, est attenant à la Kasbah. Je vous propose ici deux photos prises dans les ruelles à proximité de mon riad. Le matin, dans les rues principales du Mellah, un festival de senteurs vous attendent lors de la criée aux épices. Je n’ai malheureusement pas eu le temps de m’y rendre.

marrakech-mellah-ruelle_blog detours du monde

marrakech-mellah_blog detours du monde

7. Le Jardin Majorelle

Créé par le peintre français Jacques Majorelle, dans les années 1930, ce jardin de la Médina de Marrakech n’était jadis qu’une palmeraie. Aujourd’hui, c’est un oasis et une œuvre d’art en mouvement. Il abrite des plantes exotiques et d’espèces rares rapportées de voyage : cactus, yuccas, nénuphars, nymphéas, jasmins, bougainvillées, palmiers, cocotiers, bananiers, bambous… Un bonheur pour tous nos sens !

marrakech-jardin-majorelle_blog detours du monde

Le Jardin Majorelle est orné de fontaines, de bassins, de jets d’eau, de jarres en céramique aux couleurs chatoyantes et de pergolas. En 1980, Pierre Bergé et Yves Saint l’acquièrent pour le sauver d’un projet immobilier et lui redonner vie.

marrakech-jardin-majorelle-musee-cactus_blog detours du monde

Je ne me lasse pas de fixer ce bleu outremer intense créé par le peintre et baptisé « bleu Majorelle ». Vous aimez ?

marrakech-jardin-majorelle-musee-bleu_blog detours du monde

On s’y sent bien malgré la foule (long week-end oblige). Le jardin est ouvert tous les jours. Tarif adulte : 50 DH.

8. Le sourire des Marocains

Je n’ai malheureusement pas eu l’occasion d’immortaliser les sourires des Marrakchis… et je le regrette. Partout, j’ai été accueillie avec le sourire et bien reçue dans les restaurants, les commerces et les taxis. Le sourire des habitants m’a donné envie de revenir au Maroc.

marrakech-restaurant-alfassia-couscous_blog detours du monde

Pour avoir le temps de tester ces 8 bonnes raisons, je vous recommande de partir au moins trois jours pleins à Marrakech. Perso, j’ai utilisé mon 4e jour pour aller à Essaouira en bus. Si vous n’avez pas peur de faire 6h de bus dans la même journée, alors foncez. Sinon, optez pour une nuit à Essaouira.

Y aller

Transavia dessert Marrakech plusieurs fois par jour au départ de Paris-Orly et aussi plusieurs fois par semaine au départ de Lyon. C’était ma première fois sur leurs lignes et je dois dire que j’ai été agréablement surprise : ponctualité, sens du service, confort.

Mes bonnes adresses à Marrakech

  • Restaurant Al-Fassia (à Guéliz ou Aguedal) : deux restaurants exclusivement managés par des femmes, de la cuisine jusqu’au service. J’y ai mangé un délicieux couscous dans un cadre cosy.
  • Café de France (place Jemaa-el-Fna) : pour un thé à la menthe en terrasse, au-dessus de la place Jemaa-El-Fna (voir photo plus haut).
  • Kasbah Café (47, Boutouil, en face des tombeaux Saâdiens) : un bon spot pour déjeuner ou siroter un énième thé à la menthe en terrasse.
  • La Maison Arabe (Derb Assehbi dans le quartier de Bab Doukkala) : pour son hammam digne des Mille et Une Nuits !
  • Riad Chamali : un petit riad charmant situé au cœur du Mellah, et donc à l’écart des souks. Une bonne option si vous avez envie de calme après une journée de visites. Comme ailleurs dans le vieux Marrakech, plusieurs mosquées bordent ce riad. Mon avis : service aux petits soins par Moutaa & Mohammed, et très jolie terrasse. Pensez à demander une chambre rénovée récemment.

Bon à savoir

  • Taxi : toujours négocier le prix de la course avant de monter dans un taxi – comme au souk ! Cela se passe comme cela à Marrakech (et sans doute, dans le reste du pays, non?).
  • Souks : il faut toujours marchander et faire attention aux mobylettes qui circulent partout dans les souks. Elles se considèrent prioritaires par rapport aux piétons et n’hésitent pas à les klaxonner.
  • Appel à la prière du muezzin : le premier appel a lieu au lever du soleil. Alors si vous avez le sommeil léger, prévoyez des bouchons d’oreille !
  • Passeport : un passeport en cours de validité est nécessaire pour visiter le Maroc.

Prolongez le voyage au Maroc par une journée à Essaouira.

Les commentaires

  1. LaRoux dit :

    Peut-être cette année, Inch’allah 🙂

  2. Cham dit :

    Je ne suis jamais allé à Marrakech mais cette destination fait partie de mes prochaines… Merci pour ces bonnes adresses !

  3. […] bien Sydney qui me tend les bras ! Mais attention, contrairement à mes derniers billets (Marrakech, Bilbao, Lille…), je dispose de très peu de temps pour faire du tourisme. Ce billet […]

  4. […] plus ensoleillées et plus chaudes, direction le Maroc. Je démarre ma série marocaine par Marrakech, la Ville Rouge, et par le récit d’une expérience assez originale. Un dîner dans un […]

  5. […] la route reliant Marrakech à Essaouira, ouvrez bien les yeux, vous apercevrez peut-être des chèvres perchées sur les […]

  6. […] commencé à imaginer cette oasis urbaine de dix chambres seulement. Si vous avez lu mon billet sur Marrakech ou cet autre billet, vous connaissez mon goût pour les hébergements atypiques. En arrivant, une […]

  7. […] connaissez déjà Marrakech ? Découvrez la fascinante ville de Fès, sa médina, les tanneries Chouara et les tombeaux des […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up