Showing: 51 - 55 of 59 RESULTS

Le grand album photo de l’Ouest américain

Ah, l’Ouest mythique ! Il y a quelques mois, je vous avais parlé ici de Los Angeles. Cinq mois après ma grande traversée des parcs nationaux de l’Ouest américain, l’envie de partager avec vous encore plus de beaux clichés de la région est trop forte. J’ai donc créé ce grand album photo, consultable sur 2 pages. N’hésitez pas à partager vos souvenirs de voyage et anecdotes en commentaire du billet.

Le road trip dans l’Ouest américain a commencé par un beau mois de juillet 2011, sur les routes du Nevada pour, très rapidement, se poursuivre en Arizona, Colorado et Utah

Mon best of de l’Ouest américain

Quoi de plus parlant qu’un joli montage photo pour raconter un voyage inoubliable ?

Voici donc en images le résumé de mon périple d’une quinzaine de jours à travers les trésors de l’Ouest des Etats-Unis : ses très célèbres parcs nationaux. Pas moins de 5 états traversés (Californie, Nevada, Arizona, Utah et Colorado) et 12 parcs visités ! Impressionnants canyons, formations rocheuses aux couleurs étonnantes, forêts vieilles comme le monde, étendues désertiques, horizons infinis…

Los Angeles en 3 jours

Après 3 jours passés à Los Angeles en été, je vous propose mon petit portrait en images de cette métropole très étonnante. Lorsque j’ai visité  San Francisco en 2009, j’ai entendu des tas de commentaires négatifs sur sa rivale dorée, Los Angeles.  Après 3 jours à LA, je peux dire que la ville n’a pas beaucoup à envier à sa voisine côté art de vivre à la Californienne. Bien que très différente de SF, Los Angeles possède beaucoup d’atouts.

L’amour du risque

Janel Iskenderian est une femme étonnante à bien des points de vue. Portrait intime d’une mère de famille américaine qui a consacré 13 ans de sa carrière à la lutte contre la drogue.

Au milieu d’une vaste plaine aride et peu fréquentée, perdue dans un brouillard brunâtre, la ville de Fresno et ses 500 000 âmes. Seul attrait de la ville ? Sa proximité immédiate avec les grands parcs nationaux de Yosemite et Sequoia.  Sa plus grande tare : avoir décroché le titre de « capitale mondiale de la meth ».

« C’est mon job de protéger et servir, puis de rentrer à la maison en vie », assure Janel Iskenderian en dégageant les boucles rousses qui encadrent son visage. A 42 ans, cette Américaine au sourire sincère compte déjà 16 ans dans la police, dont treize passés à lutter contre la drogue, à Fresno, dans le centre de la Californie.

On a peine à croire, lorsqu’on l’observe, que ce bout de femme était, il y a encore trois ans, en première ligne de la guerre menée contre les narcotrafiquants dans la vallée autour de Fresno, surnommée par certains « Medellin de la meth ». Le nom de code de l’unité d’élite à laquelle appartenait alors Janel : Fresno Meth Task Force. Ce groupe d’in