Alentejo : Mértola et la mine abandonnée de São Domingos

Au mois d’octobre, nous avons fait une escapade en famille à environ 2h de route de notre ville de l’Algarve, Loulé, pour découvrir la ville de Mértola, dans la région de l’Alentejo, et la mine abandonnée de São Domingos. Comme je vous l’écrivais récemment, mes articles de voyage se font plus rares, faut de déplacement. En raison des restrictions imposées par la situation sanitaire, nous avons annulé un week-end à Séville, un autre à Lisbonne, et enfin nos vacances à Paris…

Pour finir l’année, je vous partage le récit de cette courte escapade qui nous a bien dépaysés. Pensez à vous arrêter à Mértola si vous faites un road trip dans le sud du Portugal.

mertola chateau

Mértola est une ville-musée fortifiée accrochée à la colline et entourée d’eau, avec la présence du fleuve Guadiana et de la rivière de Oeiras. Le premier sentiment ressenti en parcourant les ruelles de cette petite ville et en flânant sur les rives du fleuve, c’est vraiment celui d’une paix caractéristique de la campagne portugaise. Ici, le temps semble avoir suspendu son vol. On vient à Mértola pour être témoin des siècles d’Histoire dont elle a été le théâtre, pour son enchevêtrement de ruelles étroites, ses maisons traditionnelles peintes en blanc pour protéger les habitants du soleil intense en l’été, la vue tellement apaisante sur le fleuve depuis les murailles…

Les origines de cette ville d’environ 7000 habitants remontent au Néolithique, époque à laquelle Mértola est devenue un important comptoir commercial fréquenté par les Phéniciens et les Carthaginois. Mértola occupait alors une position stratégique : le dernier port rencontré par les embarcations venues décharger les marchandises venues de la Méditerranée.

Je vous recommande de visiter le château médiéval, l’église paroissiale (anciennement mosquée), le Couvent de S. Francisco et le Musée de la ville ; autres points d’intérêt, la Tour de Couraça (en ruines) et Tour de l’horloge.

eglise mertola portugal

 

La Mine de São Domingos

Il s’agit d’une mine abandonnée à ciel ouvert située à 17 km de Mértola. Le printemps et l’automne sont les meilleures saisons pour visiter ce lieu atypique.

Cette mine est exploitée depuis l’époque romaine pour sa richesse en cuivre, or et argent. Situé en plein cœur de la ceinture de Pyrite Ibérique qui s’étend du sud du Portugal à l’Espagne, le site se compose d’affleurements de roches volcaniques et sédimentaires dont l’âge varie entre 542 à 251 millions d’années. C’est un lieu hautement insolite qui mérite le détour si vous aimez la photo. Il règne ici un silence assez difficile à décrire et une ambiance de fin du monde…

La mine a largement contribué à l’essor économique de la région par le passé, donnant du travail à des centaines de personnes ; elle n’en reste pas moins un désastre sur le plan environnemental. A sa fermeture, rien n’a été fait pour dépolluer le site. Le sol de la mine est contaminé ainsi que l’eau que vous voyez dans le bassin (photo ci-dessous), et d’autres terres au-delà du site même, et le gouvernement portugais envisage de décontaminer d’ici à 2030 grâce aux fonds européens.

D’après mes recherches, plus de 20 millions de tonnes de minerai auraient été extraites de la mine de São Domingos, pour être ensuite transportées par train jusqu’au port de Pomarão, sur le fleuve Guadiana, avant d’être acheminées par bateau vers d’autres pays. Exploitée de 1857 à 1967 par l’entreprise anglaise, Mason & Barry, la mine a définitivement été abandonnée en 1968.

Où dormir ?

Hotel Museu, à Mértola. Un hôtel 3 étoiles simple, bien situé au bord du fleuve avec un bon rapport qualité-prix. Les plus: chambres de grande taille et petite piscine extérieure parfaite pour se rafraîchir en été.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *