Une nuit avec Antoine de Maximy chez France Télévisions

“Quand rien n’est prévu, tout est possible !”  Tel est le crédo du célèbre réalisateur et globe-trotter Antoine de MaximyJ’ai eu la joie de le rencontrer vendredi 4 novembre, à l’occasion d’une “nuit” spéciale “J’irai dormir chez vous” organisée par France Télévisions, pour 160 très grands fans d’Antoine.

Je dis bien “nuit” car cette soirée sur invitation a débuté à 22h pour se terminer aux alentours de… 6h du matin, samedi 5 novembre !

Au total, ce sont près de 7h d’images inédites qu’Antoine a souhaité partager avec la centaine de fans de l’émission qu’il porte avec brio depuis 2004 sur les chaînes Voyage, Canal+ et France 5.

A la question “Que faites-vous ?”, réponse d’Antoine : “Je filme mon voyage”

Tour à tour, dans une belle salle de projection, nous avons suivi les voyages d’Antoine de Maximy au Mali, en Inde et à Bollywood, aux Etats-Unis puis en Corée du Sud pour finir. On en a fait des voyages au cours d”une seule et même nuit ! Et que de l’inédit. Nous avons d’abord découvert le périple d’Antoine au Mali, en ville et chez les Dogons, puis son expérience de l’Inde dans une famille sikh et à Bollywood, sur les pas d’une danseuse glamour et dé-bor-dée par la célébrité.  Viennent ensuite les USA : Antoine dans les rues de New-York, à Hollywood en Floride (!), en Pennsylvanie chez les Amish, puis à la Nouvelle-Orléans, une ville qui vibre au son du jazz et de la musique cajun, en territoire navajo (“very restricted area”), à Las Vegas, Los Angeles et pour finir la Corée du Sud.

L’accueil réservé aux fans était à la hauteur du “héros” de la soirée, autrement dit vraiment sympa : oreiller estampillé “J’irai dormir chez vous” offert à chaque participant, boissons chaudes, boissons froides, corbeille de fruits et petits gâteaux proposés entre chaque projection. Petit florilège des meilleurs moments de cette longue nuit à France Télévisions :

Antoine s'est prêté à une séance photos avec des fans venus nombreux !
Déco de la salle de réception au top !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *