Tous les articles

Sabrina Pessanha Foucaud

Connaissez-vous Amador Rojas ? Je l’ai découvert à l’occasion du festival Rues du monde organisé au Parc de La Villette le week-end du 5 au 8 mai 2011. Originaire de Séville, ce jeune et fougueux bailaor (danseur) n’est autre que la figure la plus prometteuse du flamenco. Autodidacte, le danseur a chaussé ses premières chaussures de pro à l’âge de 12 ans. A 16 ans, Amador Rojas rejoint la compagnie de Salvador Távora et tourne ensuite avec Manuela Carrasco et Eva Yerbabuena. En 2008, sa prestation remarquée dans le rôle de l’artiste mexicaine Frida Kahlo lui vaut

Au sud du Portugal, il est un merveilleux territoire de près de 5000 km2  bordé par l’Océan Atlantique, encore trop méconnu des Européens… J’en ai déjà parlé sur le blog. Il s’agit bien sûr de l’Algarve ! Dans ce nouveau billet, je vous présente le grand trésor naturel de la région : le Parque Natural da Ria Formosa (PNRF). Ce territoire lagunaire, protégé par la directive européenne Natura 2000, a été créé en 1987 pour pallier la dégradation de l’écosystème. Le « bras de mer magnifique » s’étend sur  18 000 hectares et 60 km de littoral, entre la plage de Ancão

Faut-il déjà retourner en Tunisie ? L’ Office National du Tourisme Tunisien veut convaincre les touristes français en lançant une nouvelle campagne de promotion de la destination. 100 jours après la Révolution du Jasmin. Parce que le marché français est capital pour le pays compte tenu de l’histoire commune et de la proximité culturelle et géographique, la campagne se veut ciblée sur trois produits de niche (la culture, le bien-être, le golf) et massive avec un budget de 3 millions d’euros. L’humour pour relancer le tourisme Sur l’affiche 1 (ci-dessus), avec les ruines

Joyau de la côte picarde, visitée chaque année par des milliers de touristes, domaine des phoques et des oiseaux, la Baie de Somme est aussi le berceau de nombre d’activités traditionnelles. Impossible de s’y promener sans croiser un pêcheur, un ramasseur de coques ou de salicorne (herbacée comestible spécifique des terrains salés), ou encore l’un des derniers bergers à la tête d’un troupeau d’agneaux de « prés-salés« . N’oubliez surtout pas vos jumelles ! 1 – Au rythme des oiseaux, dans le parc ornithologique du Marquenterre Situé à mi-chemin entre la Sibérie

1 88 89 90 91 92 95 Page 90 of 95
Scroll Up