Escapade d’automne en Béarn des Gaves

Cet automne, en parfaite épicurienne, j’ai sauté dans un train pour découvrir le Béarn des Gaves et la côte basque sur deux jours avec les copines voyageuses A Taste of my Life, A l’Ouest, La Bougeotte en Famille, et Claire du chouette blog culturel Je Beurre ma tartine. Notre week-end dans le Béarn a commencé par une courte découverte de Pau, la deuxième ville d’Aquitaine, puis s’est prolongé par plusieurs haltes. En prenant mon train pour Pau, j’ignorais que j’allais me retrouver sur un balcon de 2 km de long faisant face aux Pyrénées. La suite me réservera encore pas mal de belles surprises. Direction « le pays vert » !

pau-centre-ville_blog detours du monde

Fin novembre, il faisait plus froid qu’en décembre. C’est dingue, non ? Après le grand bol d’air qu’offre la ville de Pau, ce que je remarque d’emblée, en flânant dans ses rues, c’est la douceur de vivre qui règne dans cette ville d’à peine 80 000 habitants, aux portes d’une nature généreuse. J’y apprends que le bon vieux roi Henri IV y est né en 1553. Si le personnage vous intéresse, ne manquez pas le château de Pau où il est omniprésent. La ville abrite des villas somptueuses dont la Villa Navarre ou la Villa Saint Basil’s.

pyrenees-vue-panoramique-pau_blog detours du monde

Observer les cabines au charme désuet qui dévalent la pente entourée de palmiers est un petit plaisir de gosse. Le funiculaire gratuite est l’une des attractions insolites de Pau. Il relie, en moins d’une minute, la gare (en contrebas) au  boulevard des Pyrénées. Plus bas, c’est l’un des très beaux lustres de la Villa Saint-Basil’s (61 avenue de Trespoey) dont le rez-de-chaussée se visite sur demande et pendant les Journées du Patrimoine.

Pau-funiculaire_blog detours du monde

pau-villa-saint-basils_blog detours du monde

…Navarrenx…

Cette cité fortifiée à la frontière du Béarn et de la Soule est aussi l’un des plus beaux villages de France. Depuis les remparts, on a une vue imprenable sur le gave d’Oloron et le pont de pierre du 13e siècle qui l’enjambe. L’Arsenal, ancienne demeure des rois de Navarre, pouvait héberger jusqu’à 500 hommes de troupe mais son véritable rôle était le stockage des armes et vivres. Propriété privée depuis 1868, l’Arsenal a été acheté par la municipalité de Navarrenx et restauré. A voir aussi : la poudrière du 16e siècle. Si vous avez quelques heures devant vous, visitez le Bastion des contre-mines et ses galeries souterraines servant à déposer des explosifs.

navarrenx-arsenal_blog detours du monde

navarrenx-poudrière_blog detours du monde

casamayou-humour_blog detours du monde

Et là, juste au-dessus, c’est l’humour très distingué des patrons de l’enseigne Casamayou (voir bonnes adresses en fin de billet).

Gave, nom masc. qui signifie torrent d’eau vive

…Sauveterre-de-Béarn…

La particularité de la ville de Sauveterre, c’est d’avoir été bâtie sur un éperon rocheux dominant le gave d’Oloron. A l’image de Navarrenx, cette cité a conservé des éléments de fortifications datant du 12e siècle. Sur la photo, vous pouvez voir, à droite, le pont fortifié (ou Pont de la Légende) du haut duquel fut précipitée la vicomtesse Sancie soupçonnée d’infanticide. La légende raconte qu’elle survécut aux eaux glacées du gave. N’oublions pas qu’on est au Moyen-Âge… A ne pas manquer : le beau tympan du portail de l’église Saint-André.

sauveterre-de-bearn_blog detours du monde

eglise-saint-andre-sauveterre-bearn_blog detours du monde

…Salies-de-Béarn…

Petit coup de ♡ pour la ville thermale de Salies-de-Béarn. Ou devrais-je dire la cité du sel de Salies ! Depuis l’âge de Bronze, un sel naturellement blanc est extrait de l’eau des sources souterraines du bassin de Salies. Le sel, qui est 100% naturel, est obtenu par cristallisation lors de l’évaporation de l’eau de source salée par chauffage dans des poêles à ciel ouvert. On le retrouve notamment dans les excellents chocolats Lavignasse (voir bonnes adresses ci-dessous).

Il y a bien longtemps, nichée au cœur de l’Adour, les hommes découvrirent une source d’eau aussi salée que celle de la Mer Morte et dix fois plus salée que l’eau de mer. La légende raconte qu’un sanglier blessé fut retrouvé au bord d’un petit étang. Il était blanc comme neige et ses poils couverts de cristaux de sel scintillaient de mille feux, au soleil…

Ce que j’ai aimé à Salies-de-Béarn, c’est cet héritage médiéval qui cohabite avec d’autres époques notamment le 19e s., âge d’or de la ville thermale. Ne manquez pas le hall du casino, une pépite. Autre curiosité : on y trouve des maisons sur pilotis. Allez-y pour la Fête du Sel, le deuxième week-end de septembre.

Salies-de-Bearn_blog detours du monde

salies-de-bearn-maisons-pilotis_blog detours du monde

Salies-de-Béarn-ruelle_blog detours du monde

salie-de-bearn-maison-volets-rouges_blog detours du monde

salies-de-bearn-montage-photo_blog detours du monde

bearn-maison-volet-rouge_blog detours du monde

…Oloron-Sainte-Marie…

De cette Ville d’Art et d’Histoire, on retient la Cathédrale Sainte-Marie classée au Patrimoine mondial de l’Unesco (en tant qu’élément remarquable sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle) et la très chouette médiathèque d’Oloron installée sur un ancien site industriel, à la confluence des gaves d’Aspe et d’Ossau.

Cathedrale_Sainte-Marie_Oloron_portail_Myrabella

oloron-sainte-marie-mediatheque_blog detours du monde

Qui dit Béarn, dit aussi gastronomie et gourmandiseries. On ne repart pas d’ici sans goûter au vin local, le Jurançon, un vin blanc sec ou moelleux. La vigne de Jurançon (AOC depuis 1936) a été introduite il y a plus de 2000 ans par les Romains !

béarn-gastronomie_blog detours du monde

jurançon-la-pierre-blanche_blog detours du monde

Les becs sucrés goûteront forcément au pastis béarnais, sorte de brioche parfumée au rhum décorée de perles de sucre, et au russe, un cousin éloigné du mille-feuilles. Je vous ai mis toutes les bonnes adresses plus bas シ.

pastis-amelie_blog detours du monde

Russe-pâtisserie-Artigarrede_blog detours du monde

Notes pour plus tard : goûter la garbure et la poule au pot シ.

Bonnes adresses

A Pau :

  • Ze Bistrot (13 rue Henri IV) : pour sa cuisine du marché à base de produits frais. Service aux petits soins !
  • La Villa Navarre, une villa anglaise du 19e siècle transformée en hôtel 5***** avec vue sur les Pyrénées

A Oloron Sainte-Marie :

A Navarrenx :

  • Charcuterie et épicerie fine Casamayou : le top du top en matière de charcuterie béarnaise. Les conserves sont elles aussi excellentes.

A Salies-de-Béarn :

  • Chocolatier Lavignasse (8 cours du Jardin Public) : pour son chocolat artisanal aux cristaux de sel de Salies
  • La Boutique de Jeanne (1, rue de la Mairie) : une boutique-salon de thé qui propose aussi un brunch le dimanche. Très bon rapport qualité-prix.

Pour préparer votre escapade, rendez-vous sur le site de Béarn Pyrénées.

Vivement une prochaine escapade pour vadrouiller dans les vallées d’Aspe et d’Ossau. Aaaah, les grands espaces ! Les jolies photos publiées cet automne sur le compte Instagram d’Amanda et Camille m’ont convaincue :

Reflet du matin 🌾

A post shared by Amanda & Camille (@1duvetpour2) on

 

Les commentaires

  1. Aude dit :

    Je ne connais pas du tout cet endroit, ça à l’air très sympa! En tout cas ça donne envie d’aller se balader dans des petits villages de campagne, et de manger de bons plats d’hiver.

  2. Pierre dit :

    la gastronomie de cette région fait vraiment rêver, je comprends pourquoi certains amis du coin sont rondelets :))

  3. chocoralie dit :

    Ah le Bearn, la région de mon grand-père… que je connais finalement peu, même si elle est toute proche de Bordeaux. Allez, résolution 2016, y retourner! Merci pour l’inspiration 🙂

  4. […] du département 64 en compagnie de quelques blogueuses parisiennes. Après nos échappées dans le Béarn, on a mis le cap sur le Pays basque pour découvrir les principales villes du territoire : Bayonne, […]

  5. […] 64 en compagnie de quelques blogueuses voyage parisiennes. Après nos échappées dans le Béarn, on a mis le cap sur le Pays basque pour découvrir les principales villes du territoire : Bayonne, […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up