Mexique : la cuisine colorée du Yucatán

Chose promise, chose due ! Pour clôturer ma série de billets sur le Mexique, je vous propose un petit tour d’horizon des spécialités culinaires qu’offre l’état du Yucatán. Vous en connaissez, à coup sûr, plusieurs et j’espère aussi vous surprendre en vous en présentant quelques autres ! Attention : festival de couleurs et de saveurs en vue

merida mexique

Vous le connaissez parce qu’il est souvent consommé chez nous à l’apéro. Au Mexique, cette spécialité figure sur tous les menus pour touristes (ou presque). Le guacamole ! Dans l’état du Yucatán, et notamment sur la côte, on en trouve vraiment partout et il est excellent. Comme on le voit sur ma photo ci-dessous, la recette traditionnelle mexicaine présente des avocats écrasés mais pas transformés en purée, et ne contient pas d’épices – pour l’anecdote, le mot guacamole vient de la langue nahuatl où « ahuacamulli » signifie « avocats écrasés ». Le fruit de l’avocatier, originaire du Mexique, est découvert par les conquistadors espagnols qui en apprécient la chair. La légende dit que c’est le dieu Quetzalcoatl – le serpent à plumes – qui offrit aux Toltèques la recette de l’aphrodisiaque guacamole .

Les chips de tortilla de maïs (les tostadas), souvent faites maison, sont délicieuses. Rien à voir avec la version industrielle qu’on trouve dans le commerce en Europe. Bref, ne passez pas à côté !

guacamole mexique

Revenons sur la tortilla de maïs, le pain mexicain. Un aliment de base millénaire puisqu’il était déjà consommé avant le Ve siècle av. J.-C. Oubliez tout ce que vous avez déjà vu et testé chez vous, en France. Elle est plus petite que la tortilla industrielle que l’on trouve dans les supermarchés français. Au Mexique, on les achète dans les tortillerias ou on les confectionne à la maison : la tortilla est aplatie dans une presse en plastique puis cuite sur le comal, sorte de plancha locale chauffée au feu de bois (comme ici) ou au gaz. La cuisson est très rapide. Dans les restaurants, elle accompagne aussi tous les repas.

tortilla mexique

cuisson tortilla mexique

Autre spécialité très courante par ici : les tacos. Pour cette recette, la tortilla est réalisée à base de farine de blé et de maïs. Elle est cuite à la poêle. Il est très courant de trouver sur les menus les tacos de poulet (photo 1) et de poisson (photo 2). Ils se dévorent avec les mains. Jolies couleurs, n’est-ce pas ?

tacos de pollo mexique

tacos poisson mexique

Et voici une variante de la cuisine yucatèque : le panucho. On prend une tortilla de maïs épaisse, on la frit puis elle est fourrée de purée de haricots noirs. Le panucho est ensuite garni sur le dessus de poulet ou dinde, de rondelles de tomate, oignon mariné, salade et tranches d’avocats. Miam !

panucho yucatan mexique

La cuisine traditionnelle du Yucatán utilise de nombreux ingrédients traditionnels de la cuisine maya (maïs, chocolat, dindon sauvage, courge, piments et plusieurs variétés de tomates).

cuisine yucatan mexique

Ce voyage au Mexique m’a permis de découvrir un légume proche de l’épinard qui m’a beaucoup plu : la chaya. Il s’agit de l’arbuste Cnidoscolus aconitifolius, proche cousin de l’épinard par l’aspect, plus que par le goût. Parmi les recettes à base de chaya qu’il faut goûter dans le Yucatán : jus chaya/citron vert, soupe, omelette ou œufs brouillés et chalupitas (une sorte de tortilla épaisse à laquelle est ajoutée un hachis de feuilles de chaya).

Ici, une crème de chaya dégustée chez Chaya Maya, un restaurant traditionnel de Mérida (la ville en photo plus haut) :

soupe chaya yucatan mexique

J’ai aussi particulièrement aimé le jus de fleur d’hibiscus qu’on nous a proposé dans les petits restaurants. Un breuvage peu sucré et rafraîchissant qui change du jus de cranberry ! Au Mexique, en Jamaïque ou en Amérique centrale (entre autres), on appelle cette fleur Flor de Jamaica. Pour commander cette boisson, demandez une « agua fresca de Jamaica ».

jus hibiscus mexique

Bon appétit

Les commentaires

  1. Sarah dit :

    j’adore la cuisine mexicaine surtout le tacos et tortillas ^^ merci pour ce partage. J’espère y aller un jour.

  2. ilevscitadine dit :

    Miam miam miam ! J’en veux !

  3. On limite souvent la cuisine mexicaine au guacamole, au tocas et au fajitas. Merci à toi de m’avoir fait découvrir les autres spécialité. J’aurais envie de tout goûter surtout les tacos colorés, la soupe de chaya et le jus d’hibiscus, ça m’intrigue 🙂

  4. Zoe Bancel dit :

    MMmmmh un bon fish tacos et une coco frío !
    Et du pico de gallo en apéro !
    ça me donne envie de repartir au Mexique ^^

  5. Elsa dit :

    Miam ! Et tu ne cites pas la soupe de « beans » !!
    On en pouvait plus à fin… Mais le guacamole… miam…
    On a aussi mangé à La Chaya Maya c’était très bon 🙂

  6. tania dit :

    ça donne faim
    hâte de goûter cette cuisine au Mexique, j’ai eu 1 avant goût en californie l’année dernière notamment à San Diego et San Francisco j’ai adoré
    en comparaison avec ce que tu trouves en France pff alors j’imagine même pas dans le pays !

    • Sabrina dit :

      Tout à fait d’accord avec toi! Rien n’égale les spécialités locales consommées sur place :). Les bagels sont tellement meilleurs à NY =). Aucune tortilla chips n’arribe aux chevilles des tortillas de maïs mexicaines!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up