Hacienda Yaxcopoil : l’épopée de l’or vert dans le Yucatán

Le voyage au Mexique continue sur le blog ! Après les merveilleux cénotes et la grandeur de la cité de Chichen Itzá, on fait un très grand bond dans le temps pour atterrir dans une ancienne hacienda en plein cœur du Yucatán. Autre lieu, autre ambiance et autres histoires. L’hacienda Yaxcopoil témoigne de trois grandes étapes de l’histoire du territoire : l’époque pré-hispanique, l’époque coloniale et l’apogée de l’agave à la fin du 19e, et enfin le début du 20e siècle. Le Mexique continue de nous surprendre…

yaxcopoil-hacienda-yucatan_blog detours du monde

On reconnaît facilement l’entrée de l’hacienda qui est matérialisée par une superbe double arche mauresque. On y arrive sur les coups de 17h, juste une heure avant la fermeture. L’heure parfaite pour avoir une belle lumière aussi ! Passée l’arche, je suis déjà conquise par tant de beauté et de mystère. En maya yucatèque, Yaxcopoil signifie « le lieu des peupliers verts ». Ancien fleuron du Yucatán, l’hacienda Yaxcopoil existe depuis le 17e siècle. A l’époque, on y élevait du bétail, puis sonna l’heure de la reconversion pour cette immense propriété de 89 km2. Au 19e siècle, la famille García Rejón commença à y cultiver le sisal, une plante de la famille des agaves. Malgré sa façade néoclassique assez austère, cet endroit réserve de très belles surprises…

yaxcopoil-hacienda-yucatan-entrance_blog detours du monde

Première surprise : pas de hall d’entrée. La billetterie, très sommaire, est installée dans l’une des pièces de l’hacienda. Dès l’entrée, le ton est donné. Ce lieu n’est vraiment pas un musée comme les autres. C’est une propriété luxueuse qui fut jadis habitée, très fréquentée, où tout est encore dans son jus. Tous les meubles, les livres et les objets présentés à Yaxcopoil sont d’époque. On a la sensation de remonter le temps jusqu’en 1864 et d’entrer par effraction en l’absence des propriétaires ! Les couleurs, la hauteur des plafonds, le raffinement des carreaux de sol en céramique… Cet ancien palais est déchu mais tout est encore absolument magnifique.

yaxcopoil-hacienda-yucatan-salon_blog detours du monde

yaxcopoil-hacienda-yucatan-salon_blog detours du monde

yaxcopoil-hacienda-yucatan-chambre_blog detours du monde

hacienda-yaxcopoil-yucatan-tableau_blog detours du monde

yaxcopoil-hacienda-yucatan-evier_blog detours du monde

hacienda-yaxcopoil-yucatan-salle_blog detours du monde

yaxcopoil-hacienda-yucatan-patio_blog detours du monde

D’après mes recherches, l’hacienda Yaxcopoil serait l’une des rares haciendas mexicaines à demeurer si bien préservée. Tout ça, c’est grâce à la famille, toujours propriétaire des lieux. Au fur et à mesure que je traverse les salles désertées, c’est drôle, j’ai l’impression de pénétrer toujours un peu plus dans l’intimité des gens. Cela vous fait peut-être ça aussi, vous qui faites défiler mes images une à une…

yaxcopoil-hacienda-yucatan-decoration_blog detours du monde

yaxcopoil-hacienda-yucatan-livres_blog detours du monde

hacienda-yaxcopoil-yucatan-mexico_blog detours du monde

yaxcopoil-hacienda-yucatan-detail_blog detours du monde

Il y a même une petite chapelle… Cet endroit est absolument fascinant !

yaxcopoil-hacienda-yucatan-chapelle_blog detours du monde

hacienda-yaxcopoil-yucatan-batiment_blog detours du monde

yaxcopoil-hacienda-yucatan-arcades-jaunes_blog detours du monde

L’immense terrain qu’occupe aujourd’hui l’hacienda ne couvre plus que 3% de sa superficie de l’époque. C’est ici qu’on a exploité la plus grande quantité de plants de sisal, cette fibre qui sert à la fabrication des cordages, des tissus grossiers ou des tapis. Il paraît que les Mayas maîtrisaient déjà cette technique de production ! Aux 19e et 20e siècle, le sisal s’exportait dans le monde entier et les familles d’exploitants roulaient sur l’or vert. Aujourd’hui, seule une petite centaine d’haciendas au Mexique en produisent encore pour la fabrication d’objets artisanaux comme le hamac.

yaxcopoil-hacienda-yucatan-agave_blog detours du monde

L’hacienda Yaxcopoil a fonctionné jusqu’en 1984.

Comment y aller

L’hacienda Yaxcopoil est située à une petite trentaine de kilomètres au sud de Mérida.

– En voiture, emprunter le périph’ de Mérida, puis prendre l’autoroute 180 en direction du Sud (Campeche). A environ 13 km de Mérida, prendre la sortie indiquant route 261 en direction d’Uxmal et de la ruta Puuc sur 11 km.

–  En colectivo : depuis Mérida, prendre le bus en direction d’Uman (arrêt situé à proximité du marché Lucas de Galvez) puis changer de colectivo à Uman.

Ouvert du lundi au samedi de 8h à 18h, et le dimanche jusqu’à 17h. Droit d’entrée : 50 pesos par personne.

www.yaxcopoil.com

Les commentaires

  1. […] A Mérida, je vous conseille cet hôtel. Si vous restez quelques jours dans les environs, arrêtez-vous ici. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up