Biennale de Venise: l'artiste Joana Vasconcelos transforme une navette fluviale en pavillon du Portugal

Vous souvenez-vous de l’artiste portugaise Joana Vasconcelos ? Vous avez sûrement entendu parler de la fameuse oeuvre, « Marylin », immense paire d’escarpins constitués de casseroles ou de couvercles rutilants ! Aujourd’hui, j’ai envie de vous présenter une autre œuvre d’envergure, Trafaria Praia : une navette fluviale transformée en pavillon flottant/mobile et en véritable œuvre d’art par Joana Vasconcelos à l’occasion de la grand messe de l’art contemporain international. En grande amoureuse du Portugal, je ne pouvais pas m’abstenir d’en parler sur ce blog 🙂 !

joana_vasconcelos_venice_08

Trafaria Praia, c’est une navette fluviale – un ferry si vous préférez – née à Lisbonne il y a une cinquantaine d’années. Ses formes arrondies sont aujourd’hui bien entamées par la rouille. C’est qu’elle a bourlingué, la navette, transportant plus de 10 millions de passagers entre les deux rives du Tage. Voici la « bête » sur les chantiers navals de Seixal, près de Lisbonne :

JoanaVasconcelos_PavilionPortugal_DMF

Le projet fou que vient de finaliser Joana Vasconcelos  ? Utiliser les notions communes à Lisbonne et Venise – l’eau (le Tage vs la lagune de Venise, la navigation et le vaporetto – pour créer un pavillon flottant et mobile dédié au Portugal. Les visiteurs de la Biennale de Venise n’ont qu’à bien se tenir !

JoanaVasconcelos_PavilionPortugal_BP

Concrètement, l’artiste a recouvert le ferry Trafaria Praia d’un long panneau d’azulejos bleus et blancs – ce carreau de faïence typiquement portugais -, peints à la main.  L’oeuvre, inspirée de The Great Panorama of Lisbon de Gabriel del Barco, représente une vue de Lisbonne au début du 18e siècle, avant le tremblement de terre qui ravagea une grande partie de la ville…

JoanaVasconcelos_PavilionPortugal_LV

JoanaVasconcelos_PavilionPortugal_BP

Sur le pont du bateau, Joana Vasconcelos a réalisé une installation composée de différentes pièces en crochet de couleur, mises en valeur par un éclairage LED. L’installation recouvre complètement les murs et le plafond du Trafaria Praia pour une expérience intellectuelle et sensorielle. Là encore, le bleu et le blanc dominent. On se croirait au fin fond de l’océan, dans les abysses, vous ne trouvez pas?

JoanaVasconcelos_PavilionPortugal_LV

Arrivée à Venise fin mai, Trafaria Praia est depuis amarrée en face des Giardini où sont situés les différents pavillons de la Biennale. Triste constat : le gouvernement portugais n’a octroyé qu’une maigre enveloppe de 175 000 euros au projet de Joana Vasconcelos.

JoanaVasconcelos_PavilionPortugal_LV

Photographies : Luis Vasconcelos et Bruno Portela

Biennale de Venise. Du 1er juin au 24 novembre 2013, du mardi au dimanche 10h-18h. En savoir plus

Les commentaires

  1. José LEITAO dit :

    Merci pour votre contribution, et divulgation de la Culture Portugaise. Um abraço. José

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up