Quoi de neuf à Rotterdam?

Comme je l’écrivais ici il y a quelques jours, j’ai eu la chance de découvrir Rotterdam le temps d’un voyage de presse. Dès mon arrivée, les portes de la Centraal Station franchies, à chaque pas et malgré la bruine, je ne peux m’empêcher de lever les yeux au ciel : « Mais, c’est Manhattan ici ! ». Bienvenue au coeur du premier port d’Europe.

Le gratte-ciel Red Apple (2009), 128 m, 40 étages

Le gratte-ciel Red Apple (2009), 128 m, 40 étages

Après la Seconde Guerre mondiale, la quasi totalité de Rotterdam a été détruite. Depuis les années 90, une quinzaine de gratte-ciel d’une centaine de mètres de haut sont sortis de terre. Les seuls des Pays-Bas. A des lieues d’Amsterdam et du pays des moulins, la 2e ville des Pays-Bas nous donne rendez-vous avec l’acier, le verre, l’eau. Amateurs d’architecture, de design et de bouillonnement artistique, ne passez pas votre chemin!

De l’art !

Le week-end dernier, c’était la Nuit des musées à Rotterdam. Près de 15 000 personnes se sont pressées pour découvrir le foisonnement culturel qu’offre la ville. Mes incontournables :

  • Musée Boijmans Van Beuningen (Museumpark 18-20). L’exposition Hand Made, qui vient d’ouvrir, met à l’honneur plus de 500 objets d’artisanat du Moyen Âge à nos jours, regroupant nombre de techniques différentes, comme le crochet ou l’orfèvrerie. L’originalité de l’expo ? Les artisans savent se rendre disponibles pour le visiteur. Consulter l’agenda sur le site du musée. Jusqu’au 20 mai 2013.

DR

  • Kunsthal Rotterdam (Museumpark, Westzeeddijk 341), qui présente l’exposition « The Fashion World of Jean Paul Gaultier » jusqu’au 12 mai 2013.

Jean-Paul Gaultier_Kunsthal Rotterdam

  • MeLikePainting Art Gallery/Studio de Tymon Ferenc de Laat (De Meent 125). Un espace transformé en galerie d’art éphémère par un artiste trentenaire inspiré par le pop et le street art.

melikepainting-rotterdam

  • Café De Unie (Mauritsweg 34-35). Ce centre culturel à la façade moderniste a été imaginé en 1924 par Jacobus Johannes Pieter Oud (J.J.P. Oud), architecte néerlandais. Détruit par les bombardements durant la Seconde Guerre mondiale puis reconstruit à l’identique à 500 m de l’ancien site en 1986, il abrite aujourd’hui une brasserie, une bibliothèque et un espace où alternent projections, concerts et débats.

© Reinier de Jong Design

Shopping, papilles, etc.

À quelques pas des galeries « trop commerciales » du quartier Beurs, les rues Nieuwe Binnenweg et Witte de Withstraat multiplient les belles adresses. Ma petite sélection :

  • Groos (Schiekade 203). Un concept store ouvert depuis une semaine seulement. Ci-dessous, les créations Foekje Fleur (des vases, bien sûr !) :

groos_concept store

  • Margreeth Olsthoorn (Schilderstraat 5). Bienvenue dans le temple de la mode haut de gamme raffinée et minimaliste pour portefeuilles bien garnis. Martin Margiela, Véronique Branquinho, Acne, Avelon, Comme des garçons… ainsi que des labels encore confidentiels et les créations de la gérante.

Margreeth Olsthoorn

  • Hamburg (Witte de Withstraat 94B). Cette cantine branchouille, dont le mur du fond est recouvert de carreaux métro, vient elle aussi d’ouvrir. Ici, c’est le burger – du plus classique au veggie – qui est roi. Les sympathiques serveurs ont choisi l’uniforme du boucher, en mode blanc et noir. Les produits sont frais. Frites, coleslaw ou maïs de qualité en accompagnement. Egalement à emporter.

Witte de Withstraat, la rue la plus hype de Rotterdam

Précision utile : il est possible de tout faire à pied à Rotterdam. Très bon réseau de transports (5 lignes de métro, tram et bus). En savoir plus

Je retournerai volontiers à Rotterdam aux beaux jours car il reste beaucoup à explorer après seulement un week-end sur place. Prochainement, je vous parlerai d’une adresse gourmande et du paquebot de légende SS Rotterdam ;-).

Y aller

En train. Depuis Paris Nord, on file à Rotterdam en 2 h 30 seulement avec Thalys.

Où dormir

Hotel Bazar. Installée sur la Witte de Withstraat, la rue où il faut être vu à Rotterdam, cette adresse respire l’exotisme. Chaque chambre est meublée différemment, dans un tourbillon de couleurs et de matières. La mienne, par exemple, ressemblait à une case africaine. Dépaysement garanti ! A partir de 80 € la double. Witte de Withstraat 16. www.bazarrotterdam.com.

Plus d’informations

http://fr.rotterdam.info

Les commentaires

  1. Sympa ce petit voyage! Je n’imaginais pas du tout Rotterdam avec des buildings, c’est marrant! Cela a l’air chouette en tout cas!

    • Détours du monde dit :

      Oui Laurène, une ville assez surprenante. Peut-être un peu froide en hiver du fait de tous ces buildings mais bourrée d’atouts !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up