Le pastel de nata à la conquête du monde

En bonne gourmande, je vous fais part d’une info de la plus haute importance. Soutenue par le gouvernement portugais, une nouvelle chaîne franchisée, Nata Lisboa, a l’intention d’exporter le véritable pastel de nata dans le monde entier avec, crise oblige, un slogan ambitieux : « The world needs Nata » ! (eh oui car le monde a besoin de douceur)

Photo DR

Saupoudrée de cannelle et de sucre glace, l’addictive et réconfortante tartelette au coeur crémeux, qui se déguste souvent autour d’une bica (café), parfois d’une ginginha (eau-de-vie de cerise), compte parmi les pâtisseries les plus appréciées des Portugais et des étrangers en visite au Portugal.

Photo DR

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Car le marché existe bel et bien à l’étranger pour ce produit emblématique du Portugal. Tous les jours, des centaines de touristes se pressent chez Pastéis de Belém, à l’ouest de Lisbonne, pour déguster les pastéis de nata croustillants, tout juste sortis du four. A l’étranger, la diaspora portugaise en est elle aussi très friande (ça, je peux en témoigner!). Saviez-vous que cette gourmandise est aussi très populaire en Asie ? En effet, il y a été introduit via Macao, à l’époque où cet état était sous domination portugaise.

Boutique de la rua Sta Catarina à Porto

Boutique de la rua Sta Catarina à Porto

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Trois boutiques Nata Lisboa ont ouvert à Lisbonne l’été dernier. Une dizaine d’autres doivent voir le jour d’ici la fin de l’année au Portugal, puis viendront des ouvertures à Paris, au Brésil, en Amérique du Nord et en Asie. A Paris, deux adresses indépendantes en proposent (Comme à Lisbonne dans le 4e arrondissement, et Pastelaria Belém dans le 17e).

Une chose est sûre, le pastel de nata a de beaux jours devant lui !

Les commentaires

  1. Corinne dit :

    Hmmm ça a l’air bien bon 🙂 Et ça m’a fait beaucoup penser aux « egg tarts » de Hong Kong: http://en.wikipedia.org/wiki/Egg_tart Et d’après cet article, ils pourraient être originaires du Portugal puisque Macau était sous influence portugaise… ça prend tout son sens 😉

    • Détours du monde dit :

      Oui Corinne, j’ai déjà entendu parler des egg tarts de HK! Effectivement, la proximité de Macau et 400 ans de présence portugaise là-bas doivent y être pour qqch :). Perso, je préfère les pastéis bien dorés et brûlés sur le dessus, comme au Portugal 😉

  2. VALENTIN dit :

    ca a l’air vraiment très bon Je vais en parler à mes amis portugais demain soir .. Jean

  3. Sara dit :

    La tarte aux œufs portugaise est un dérivé des pastéis de nata, une pâtisserie portugaise traditionnelle, sorte de tarte garnie d’une crème brûlée. Elle diffère de la simple tarte aux œufs par la composition de son flan, plus sucré, par son dessus caramélisé, et par sa pâte, habituellement feuilletée. La tarte aux œufs portugaise telle qu’on la trouve à Macao vient du Café Lord Stow, à Coloane, de Andrew Stow. Celui-ci modifia la recette de la pastel de nata avec les techniques apprises pour la tarte aux œufs2. On en trouve dans de nombreuses pâtisseries, dans les restaurants de spécialités de Macao, mais aussi dans les KFC locaux.

  4. Si vous aimez les Pasteis de Nata, je connais une super adresse Nouvelle sur Paris !
    c’est « Café Nata » au 69 rue de Provence dans le 9e, derrière les Galeries Lafayette ! franchement les meilleures de Paris à mon avis ^^ »

  5. […] ne connaît pas encore le pastel de nata ? Il me semble que personne "dans cette salle" car j’en parle très souvent ici :). […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up