Une page se tourne pour le Mont Saint-Michel

On parle de ce projet depuis de longues années… Le Mont Saint-Michel, chef d’œuvre qui attire chaque année 2,5 millions de visiteurs, s’apprête à franchir une étape importante vers le rétablissement de son caractère maritime. Dans une semaine, le 28 avril précisément, plus de véhicules stationnés au pied des remparts ni sur les grèves, ni le long de la digue-route !

Le site emblématique va (enfin) pouvoir retrouver sa quiétude perdue et son mystère, au rythme des marées…

Dans quelques jours, les visiteurs laisseront leurs véhicules à 2,5 km du célèbre îlot rocheux (le nouveau parking compte 4500 places) pour cheminer vers le Mont. Autre possibilité : prendre des navettes près du barrage sur le CouesnonEn bref, place à la circulation douce avec des navettes gratuites (les Passeurs), des Maringotes (ou hippomobiles !) et des mini-bus accessibles (les Montoises). Les cyclistes ne seront pas en reste puisque des places (gratuites) leur sont réservées au parking.

Le Mont Saint-Michel, trésor de l’humanité inscrit avec sa baie au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1979, est menacé. Au fil des siècles et des interventions humaines, la sédimentation s’est accentuée autour du Mont. Petit à petit, la mer recule, terre et prés salés progressent. Si rien n’est fait, en 2040, le Mont Saint-Michel sera entouré de prés salés… Autre point noir au tableau : le parking de 15 hectares au pied des remparts qui dénature le paysage maritime.

Le barrage du Couesnon, ouvrage mis en service en 2009, redonne au fleuve suffisamment de force pour chasser les sédiments vers le large et abaisser le niveau des grèves. Grâce aux eaux de la marée et du Couesnon, le Mont retrouvera sa dimension maritime pour longtemps.
Et à l’horizon 2014, on empruntera un nouvel itinéraire depuis le continent pour atteindre le Mont-Saint-Michel, comme l’illustrent ces deux images de synthèse :
Et vous, avez-vous prévu une escapade au Mont Saint-Michel cette année ?

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up