J’ai testé le marché des enfants rouges

Paris, 3ème arrondissement. Vous connaissez peut-être déjà cette halle conviviale ? Je veux bien sûr parler de « la place du village », le plus ancien marché de la capitale, créé en 1615 : le Marché des Enfants Rouges. Je l’ai visité samedi dernier, à l’heure du déjeuner…

Rue de Bretagne, en plein coeur du Marais, du mardi au dimanche, on vient ici faire le plein de produits frais – poissons, viandes, charcuterie, primeurs, pain, fromages… – tout en prenant une belle leçon d’histoire ! Au XVIIème siècle, le petit marché devait approvisionner le Marais, un nouveau quartier bâti au cours du siècle précédent.

Aujourd’hui, cette halle très conviviale propose aux badauds de déjeuner divers et sur le pouce grâce aux  nombreux traiteurs présents (libanais, marocain, asiatique, antillais…).

Perso, j’ai dégusté un savoureux couscous berbère à 10€ (voir photo dans le montage ci-dessous !) tout en observant les habitués et touristes qui se pressent chaque jour dans les petites allées du Marché des Enfants Rouges. 

Le Marché des Enfants Rouges est inscrit à l’inventaire de Monuments historiques depuis 1982.

39 ou 41 rue de Bretagne, ou encore 33 bis rue Charlot. Métro Temple

Ouvert les mardi, mercredi et jeudi de 8h30 à 13h et de 16h à 19h30 ; vendredi et samedi de 8h30 à 13h et de 16h à 20h, et le dimanche de 8h30 à 14h.

Les commentaires

  1. Catherine dit :

    Nous sommes allés tout récemment au marché des enfants rouges, où nous avons eu beaucoup moins de chance! Il faut dire que nous sommes arrivés un peu tard et que c’était … plein à craquer. Nous avons trouvé une table, et passé commande.
    Je fais un saut chez le primeur à côté: 3 artichauts – beaux, 500 gr de tomate – ancienne un tout petit melon vert/jaune, 1 citron: le billet de 20 euros n’a pas suffi. Oh oh, le bio a un prix très élevé dans ce quartier. Sans compter que les prix ne sont pas tous affichés…C’est légal, ça?
    Côté restaurant, surprise quand l’assiette de brunch est arrivée 🙁 Minimaliste!!! Un petit ramequin de velouté de melon, deux cuillères (à soupe) de pâtes en salade, un chouya d’oeuf brouillé au saumon….
    Je commence à expliquer à personne qui nous sert que j’ai encore faim et bon, … Elle me coupe la parole, peu aimable, et me dit qu’elle apportera du pain avec le dessert, et de la confiture! Ah bon? C’est vrai, aux prix des pâtes, … elle ne va pas tout de même pas m’apporter un petit complément. Hum, pour 24 euros? pas tout à fait l’assiette sucrée est arrivée après, sympa, petite aussi, mais bonne. Tout est délicieux mais même mon mari, qui a un petit appétit, sortira de table avec la faim. Lui qui ne finit jamais son assiette!
    J’aurais dû prendre des photos.
    24 € je veux bien que les loyers soient chers, mais quand même. Et surtout, le service vraiment pas sympa… 🙁 Cela ne donne pas envie de revenir!!!

    • Merci pour ce retour d’expérience, Catherine. C’est donc un raté sur tout la ligne pour vous. Quelle déception! Peut-être suis-je bien tombée effectivement. L’accueil des commerçants m’a semblé très correct (dans la moyenne parisienne, quoi) et les prix pratiqués par le marchand de galettes bretonnes aussi. Je comptais justement y retourner prochainement pour tester d’autres spécialités. Je vous en dirai des nouvelles. Bel été à vous

      • catherine dit :

        Merci Sabrina; et bonne chance 😉 S’il y a tant de monde, c’est sans doute que la plupart des commerçants ont une proposition valable, sinon ce serait désert. Nous sommes sans doute juste ‘mal tombés’. Au plaisir de vous lire 🙂 je découvre votre blog, et j’aime beaucoup

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up