5 belles façons d’explorer la Baie de Somme

Joyau de la côte picarde, visitée chaque année par des milliers de touristes, domaine des phoques et des oiseaux, la Baie de Somme est aussi le berceau de nombre d’activités traditionnelles. Impossible de s’y promener sans croiser un pêcheur, un ramasseur de coques ou de salicorne (herbacée comestible spécifique des terrains salés), ou encore l’un des derniers bergers à la tête d’un troupeau d’agneaux de « prés-salés« . N’oubliez surtout pas vos jumelles !

1 – Au rythme des oiseaux, dans le parc ornithologique du Marquenterre

Parc du Marquenterre

Situé à mi-chemin entre la Sibérie et la Mauritanie, ce site classé réserve naturelle depuis 1994, attire de nombreuses espèces rares d’oiseaux (mouette mélanocéphale, héron cendré ou huîtrier pie). On cheminera le long de sentiers balisés – 3 parcours sont proposés – pour observer à distance cette faune riche, à partir d’un des postes d’observation aménagés à cet effet. Chouette initiative : sur chaque poste, le parc met à la disposition du visiteur des guides nature sympathiques et disponibles équipés d’une longue vue, qui dispensent une mine d’infos sur les oiseaux présents sur le site (cigognes, cormorans, barges, avocettes, canards…). En savoir plus

2 – Au gré des contes et légendes, à Saint-Valéry-sur-Somme 

Saint-Valéry-sur-Somme

Vue sur la baie de Somme depuis la Ville Haute

Cette cité médiévale ne manque vraiment pas de charme ! Sur la promenade de bord de mer, les villas se succèdent, certaines font chambre d’hôte. On se perdra ensuite parmi les ruelles pavées de la ville haute. D’ici, vue panoramique sur les nombreuses villas alentour, souvent très fleuries, et sur la Baie. Au loin, on apercevra les agneaux de « prés-salés« , une espèce qui se nourrit de la flore saline et iodée des pâturages de la Baie de Somme et de l’Authie.

3 – En taquinant le phoque, à la Pointe du Hourdel

Phoques sur les bancs de sable, au large de la pointe du Hourdel

La Baie de Somme abrite depuis plusieurs siècle la principale colonie de phoques veaux-marins en France, ainsi que quelques phoques gris – des espèces protégées. A marée basse, il est possible de les observer sur les bancs de sable entre la Pointe du Hourdel et Cayeux-sur-Mer. Pendant la marée haute, les phoques migrent vers les ports de Saint-Valéry-sur-Somme, du Hourdel et du Crotoy. Pour les observer, il est demandé de respecter une distance de 300 m. On ne s’aventurera jamais seul en direction des bancs de sable car la marée peut monter très vite !

4 – A toute vapeur !

On laissera notre attelage au parking pour embarquer à bord d’un authentique train à vapeur du XXème siècle, sur le Chemin de fer de la Baie de Somme !  Saules, digues, mollières et prés salés se dévoilent sous nos yeux. On est invité à découvrir les trois stations principales de la Baie : Le Crotoy, Cayeux-sur-Mer et Saint-Valéry-sur-Somme. Vitesse moyenne du convoi : 30 km/h. Dépaysement garanti ! Voir site officiel.

5 – A vélo, tout simplement

Sans aucun doute la meilleure façon de vivre au rythme de l’une des plus belles baies du monde ! Soif de grands espaces et d’air pur  ? Rendez-vous sur les 40 km de pistes cyclables et 210 km de boucles de découvertes que propose la région. Pour préparer au mieux son escapade à vélo, suivez ce lien.

Y aller

Par la route : A16, A26 et A1 relient Paris à la Baie de Somme en moins de 2h.
En train : Paris – Abbeville à partir de 10€. Marseille – Abbeville à partir de 60€.

Les commentaires

  1. […] nautiques : char à voile, sky surf, pêche en surf et casting… Vous pouvez également explorer la baie de somme à vélo ou à bord du train touristique à vapeur. Les vacances à la Rochelle vous seront […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up