5 bonnes raisons d’aller à Budapest

A cheval sur une courbe du Danube, la capitale hongroise est originale de par sa beauté singulière. Larges avenues, parcs verdoyants et surtout, architecture très diversifiée, font d’elle une destination à découvrir d’urgence ! Petit tour d’horizon des raisons pour lesquelles la « perle du Danube » est aujourd’hui si recherchée.

Sabrina Pessanha Foucaud DR

1. Son architecture

Budapest a conservé de nombreux édifices et un charme « fin de siècle » – la belle époque synonyme de prospérité pour la capitale. Les deux rives du Danube ont donné naissance à une grande capitale sans pour autant abdiquer leur identité. Côté Buda, le quartier du Château compte parmi les plus prestigieux monuments et musées de la ville, notamment la Galerie nationale, qui abrite une vaste collection exclusivement consacrée à l’art hongrois.  Ici, rues pavées et édifices baroques se succèdent. Côté Pest, place aux immeubles cossus, aux larges avenues et aux tramways bringuebalants ! Rue Dohany, nos yeux seront attirés par la plus grande synagogue d’Europe. On passera forcément par l’avenue Andrassy – classée au Patrimoine mondial de l’Humanité – pour contempler l’Opéra et finir en apothéose par la place des Héros, où se dresse un obélisque de 36 m de hauteur. Sur les Champs-Elysées pestois, tout n’est que calme, luxe et volupté… Impressionnant aussi, le Parlement hongrois (M° Kossuth Lajos tér, ligne 2 ou tram 2), sans doute le plus bel exemple de l’éclectisme budapestois (baroque, néo-Renaissance et néogothique).

Vue depuis la Citadelle de Budapest

Sabrina Pessanha Foucaud DR

2. Ses musées

– Musée des Beaux-Arts :

The Kiss, Klimt (1862-1918)

– Maison/musée de la Terreur :

Musée de la Terreur

– Palais Gresham, aujourd’hui reconverti en hôtel de luxe :

Palace Gresham

Grande Synagogue de la rue Dohany :

Sabrina Pessanha Foucaud DR

Vintage Galeria :

La plaque cassée, 1929, André Kertész

… Attention, liste non exhaustive!

3. Ses bains

Héritage de l’occupation turque, les bains sont d’incontournables lieux de rencontre, terrains de jeux ou de cure. Les plus éblouissants sur le plan architectural sont ceux de Széchenyi et Gellért. Les plus typiques, Rudas et Kiraly, sont très fréquentés aussi par les noctambules, puisque des soirées bien funky y sont organisées. Pour plus d’infos sur les bains de Budapest : www.budapestgyogyfurdoi.hu ou www.spasbudapest.com.

Piscine extérieure, bains Széchenyi

On se délasse à l’instar des pachas ottomans aux Bains Rudas

4.  Ses marchés et pâtisseries

Budapest compte plusieurs adresses intéressantes à commencer par le Marché central (nagy vasarcsarnok), dans le quartier de Ferencvaros, à deux pas du pont de la Liberté. Inaugurées en 1897 puis restaurées en 1994, ces halles contribuent à faire de Budapest une capitale qui n’a rien à envier à ses grandes soeurs européennes. Leur toit est magnifiquement recouvert de céramiques de Zsolnay. L’intérieur rappelle curieusement le « style eifellien ». On pourra s’y restaurer 100% local pour trois fois rien et faire le plein de souvenirs à la dernière minute! (M° Kalvin tér, ligne 1).

Sabrina Pessanha Foucaud DR

Artisanat hongrois, Marché central de Budapest

Autre attrait de Budapest : ses pâtisseries. La plus emblématique – et la plus touristique aussi – n’est autre que la pâtisserie Gerbeaud, établie en 1858 (M° Vörösmarty tér, ligne 1). Côté Pest, on conseille aussi August Cukraszda (M° Astoria, ligne 2) car c’est l’une des rares à être encore fréquentée par des Hongrois de souche! A Buda, pensez à faire une halte chez Ruszwrum Cukraszda (bus 16), jadis le salon préféré de Sissi et, si l’on en croit ses plus fidèles clients,  la meilleure adresse de la ville!

5. Ses nuits multiples et changeantes

La nuit tombée, à Budapest, de multiples possibilités s’offrent à nous : opéra, théâtre, ballet, cinéma d’art et d’essai, concerts de jazz, de rock… La scène musicale contemporaine locale est très riche. Il faut savoir que Pest bouge beaucoup plus que Buda (notamment hors-saison). De plus, elle fourmille d’adresses underground incarnées par les bars alternatifs. Pour cela, on ne saurait que trop conseiller de guetter les flyers et feuilleter les magazines Funzine (en anglais) et le Journal francophone de Budapest.

Quelques adresses pour tous les goûts : le Palais des Arts (MUPA) ; soirées ciné trip aux bains Rudas ; « bars en ruines » rues Kiraly, Dob (bar Mumus au n°18), Kazinczy (bar Szimpla kert) ; bar à cocktails Domby, Csendes, Gödör Klub

Bar Csendes, repère alternatif

Soirée aux bains Rudas

Carnet de bord

Comment y aller ?

Avec Easyjet (6 vols par semaine au départ de Paris-Orly) ou Air France. 2h de vol environ.

Se renseigner

Office du tourisme de la Hongrie à Paris et sur le site de l’Office de tourisme de Budapest (site en français).

Indispensables !

La Budapest Card 48 ou 72h permet de circuler gratuitement dans les transports tout en offrant de nombreuses réductions. Plus d’infos sur www.budapestinfo.hu (en français).

OT Hongrie

Guide Citytrip Budapest, Le Petit Futé, 5,95 €

Où déjeuner ?

Central Kavehaz, Karolyi Mihaly utca 9. Pour son fameux goulasch! Voir site officiel.

Où dîner ?

Menza, Liszt Ferenc tér 2. L’adresse branchée au décor 70’s. Pour sa soupe aux haricots et ses oignons frits.Voir site officiel.

Un dernier verre…

Barladino, Dob utca 53. Un café-bar-resto situé au coeur de Pest. www.ladino.hu

Les commentaires

  1. JL dit :

    Trés sympa, ça donne envie d’y aller.. Mieux vaut-il loger côté Buda ou côté Pest ?

    • sabrinapessanha dit :

      Merci pour votre commentaire. Tout dépend ce que vous recherchez : le calme ou les bruits de la ville! Pest, ancien quartier juif, est très vivant et populaire. C’est là que bat le coeur de Budapest !

  2. DAVID dit :

    Super ton article sister 🙂

  3. julie dit :

    Je reviens de Budapest et l’article correspond très bien ! Bel article qui me donne déjà envie d’y retourner 😉

  4. Détours du monde dit :

    Merci beaucoup Julie ! J’avais adoré cette capitale. Mon voyage remonte à décembre 2010. J’y retournerais bien avec mon amoureux 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up