Home, deuxième opus du talentueux David Walters

Le deuxième album du performer marseillais d’origine antillaise est sorti le 13 octobre.

Home

Ya Basta ! - Naïve

 

Avec Home, son deuxième album, on retrouve un David Walters authentique, au top, à l’aise sur tous les tempos et plus que jamais désireux de réveiller le globe-trotter responsable qui sommeille en nous. Pour faire court, on a rendez-vous avec une musique suave, toujours ultra métissée et inspirante qui fait la part belle à tous les styles et à toutes langues qu’affectionne l’artiste (anglais, français, créole…).

En 2006 avec Awa (« non » en créole antillais), cet ancien sportif de haut niveau, auteur, compositeur, interprète, producteur et performer de talent devenu nouveau visage de la world music, livre un étonnant répertoire empreint de beats électroniques et de folk acoustique sous influences afro-caribéennes. A l’époque, David le réalise seul, ce qui lui vaut d’assurer les premières parties remarquées de Lenny Kravitz, Morcheeba ou Jamiroquai.

Same Song et sa mélodie entêtante ouvre le bal et donne d’emblée le la sur Radio Nova… Notre touche-à-tout marseillais a laissé de côté les effets pour mieux laisser la voix prendre le dessus. Quelques ballades revendicatrices (Hôtel Bamako, Lomé) côtoient des morceaux plus légers et rythmés comme Goodbye, sorte de fin de chapitre (?) ou Safari à Paris.
Sur cet opus, David s’est entouré de plusieurs artistes rencontrés au gré de ses voyages. Parmi eux, Arthur H (Au soleil), Gerald Toto (Horizon), la sensuelle Sandra Nkaké, Claudia Phillips, Stéphane Mellino des Négresses Vertes et même… Jimi Hendrix sur Fire. Cerise sur le gâteau : l’excellent Home, stimulant duo avec la chanteuse nigérienne Asa. Sur la chanson titre de l’album, les prodiges jouent avec le son des langues tels des bambins badins…

Une histoire de maison, d’Home, d’hommes ou tout ça à la fois? Qu’importe, David Walters a réussi son double pari: tomber les frontières et nous faire voyager.

Site officiel : www.davidwalters.fr

Publié sur www.obiwi.fr le 03/11/2009

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up