L’Algarve protège le lynx ibérique

L’Algarve, province à l’extrême Sud du Portugal, abrite le félin le plus menacé de la planète : le lynx pardelle ou ibérique.

Programa de conservacion Ex-Situ

Programa de conservacion Ex-Situ

Le lynx ibérique qui fréquente les montagnes de l’Algarve mesure 1 m de long et 70 cm de haut, pèse entre 12 et 15 kg et n’a jamais attaqué personne.

« Gato bravo »

Ce « gato bravo » (ou chat sauvage), comme le surnomment les Portugais, est présent dans cinq régions portugaises : l’Algarve, la Serra da Malcata, la Serra de São Mamede, la vallée du Guadiana et la vallée du Sado. En Algarve, où l’on déplore les incendies en été et les comportements irresponsables de l’homme, les rares individus – une vingtaine – habitent les bois broussailleux à proximité des zones touristiques très fréquentées.

Une espèce très menacée

Selon le Fonds Mondial pour la Nature (WWF), les deux dernières populations de lynx ibériques ne comptent plus qu’une centaine d’individus, dont 25 femelles reproductrices, contre plus d’un millier il y a dix ans. Parce qu’elle compte parmi les espèces dites « d’intérêt communautaire « , elle doit par conséquent être protégée par le pays qui l’abrite en ses terres. Dans le cadre d’un pacte signé avec l’Espagne en 2007 – et plus précisément avec le parc de Doñana situé en Andalousie -, un centre de reproduction en captivité du lynx ibérique verra le jour fin 2009 à Silves (Algarve). Il pourra accueillir une quinzaine d’individus.

Article publié sur www.obiwi.fr, 08/03/2008

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up